Tout sur cia

Les services secrets américains et israéliens auraient collaboré en 2008 pour mener à bien une opération visant à éliminer un leader militaire du Hezbollah, Imad Mughniyah, accusé d'avoir participé à plusieurs attaques parmi les plus meurtrières de la branche militaire du mouvement chiite libanais, rapporte samedi le Washington Post.

Le rapport du Sénat américain paru la semaine dernière ne fait pas que révéler les nombreuses atrocités commises par la CIA suite aux attentats du 11 septembre. Il révèle également que ce qui motivait réellement les agents, c'était les importantes compensations financières.

L'usage de techniques d'interrogatoire "renforcées" par la CIA dans les années 2000, et dénoncées par Barack Obama comme de la torture, n'a pas permis de déjouer des menaces imminentes d'attentats, conclut un extraordinaire rapport du Sénat immédiatement contesté par l'agence d'espionnage.

La CIA, l'agence américaine de renseignement, a torturé des suspects d'Al-Qaïda "jusqu'au seuil de la mort", a rapporté lundi le quotidien britannique Daily Telegraph citant des sources sécuritaires.

Il a récemment été décidé de lancer une grande opération de screening et de nettoyage éventuel de tous les systèmes informatiques fédéraux sensibles. Dans ce cadre, la CIA, l'agence de renseignement américaine, a proposé son aide, que les services belges ont refusée, rapportent vendredi L'Echo et De Tijd.

Selon un rapport du Sénat dévoilé par le Washington Post, la CIA a menti à l'administration et à la population américaines au sujet de ses méthodes d'interrogatoire musclées en vigueur sous la présidence de George W. Bush.

La CIA a délibérément induit l'administration et la population américaines en erreur au sujet de ses méthodes d'interrogatoire musclées en vigueur sous le président George W. Bush, estime un rapport du Sénat dont des responsables se sont faits l'écho auprès du Washington Post.

La Russie a laissé retomber mercredi le scandale après avoir annoncé à grand fracas l'interpellation d'un agent américain qui recrutait un membre des services spéciaux russes selon la presse pour enquêter dans le Caucase après les attentats de Boston.

L'agent présumé de la CIA pris en flagrant délit à Moscou lorsqu'il tentait de recruter un représentant des services spéciaux russes cherchait des informations sur les suspects des attentats de Boston, originaires du Caucase russe, selon le quotidien russe Kommersant de mercredi.