Tout sur Christophe Lacroix

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi en première lecture l'avant-projet de décret du ministre Maxime Prévot (cdH) qui doit instaurer, au 1er janvier 2019, le nouveau système de versement des allocations familiales.

La suppression de la redevance télévision est inscrite à l'ordre du jour du gouvernement wallon de ce jeudi, ainsi que plusieurs autres avant-projets de décret, parmi près d'une centaine de points. Cet agenda tranche par son abondance avec les maigres ordres du jour des deux semaines précédentes, marquées par le divorce le 19 juin dernier du cdH d'avec le PS. Mais le cdH ne voit dans cette mise à l'ordre du jour d'une mesure défendue par un ministre PS qu'un "coup de communication de dernière minute".

Le MR attend plus de clarté de la part du cdH. Il redoute la conclusion d'accords de dernière minute au gouvernement wallon qui permettraient aux centristes et aux socialistes de faire passer quelques dossiers malgré la fin annoncée de leur alliance, a-t-on appris lundi à bonnes sources à l'issue de la réunion du Bureau des libéraux.

Le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix (PS) a assuré aux députés - non sans trahir à plusieurs reprises son amertume vis-à-vis du cdH - qu'il ne laissait pas de mauvaises surprises budgétaires à son successeur, lundi lors de la discussion de l'ajustement budgétaire en commission du parlement wallon. Le cdH a garanti qu'il voterait cet ajustement.

Sur proposition de son ministre de l'Energie Christophe Lacroix (PS), le gouvernement wallon a adopté mardi "une solution pour gérer la bulle des certificats verts, et même pour tourner définitivement la page dans ce dossier", explique jeudi dans L'Echo celui qui a hérité en janvier de cette compétence après la démission de Paul Furlan.

La déclaration permettant à tout habitant de Flandre de régulariser des droits de succession éludés ces dernières années peut être rentrée dès ce lundi. Cette régularisation, qui doit se faire sur base d'une déclaration spontanée, sera possible jusque fin 2020.

Les représentants du gouvernement wallon et des opérateurs télécom se sont accordés sur une réduction du versement que les opérateurs GSM doivent à la Région pour l'utilisation des mâts et antennes GSM. Ce versement passera de 22 à 10 millions par an, sur quatre années, a annoncé lundi le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix, en réponse aux députés en commission du parlement wallon.

Le gouvernement wallon a présenté dimanche un budget 2017 en déficit de 300 millions d'euros, soit deux fois moins bien que les 150 millions d'euros de déficit qui avaient été convenus dans la trajectoire du retour à l'équilibre en 2018 fixée en 2014, mais "plus transparent" en ce que l'exercice intègre l'effet du tax shift fédéral, une première pour la coalition PS-cdH. Pour le MR c'est la "chipote budgétaire".