Tout sur Christophe Coppens

Le Château de Barbe-Bleue, suivi du Mandarin merveilleux : Christophe Coppens met en scène deux oeuvres sulfureuses de Bartók, pour en finir (ou pas) avec la guerre des sexes.