Tout sur Chili

Toutes les contestations populaires n'ont pas les mêmes origines. Celles d'Amérique du Sud ont en commun un ras-le-bol du modèle néolibéral et des inégalités qu'il creuse.

De violents affrontements entre policiers et manifestants ont éclaté vendredi dans le centre de Santiago du Chili, selon des journalistes de l'AFP sur place, alors que le pays est secoué depuis deux mois par une profonde crise sociale.

Déjà menacés par le réchauffement climatique, l'acidification et la surpêche, les océans souffrent aussi d'une perte en oxygène, selon une étude publiée samedi par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Il faut remonter à la fin des années 1960 pour trouver des mouvements de protestation d'une ampleur équivalente à ceux qui agitent de nombreux pays depuis plusieurs mois, affirme Challenges. Si ces manifestations n'ont pas de liens entre elles et ont des causes variées, certains thèmes reviennent tout de même souvent au-devant de la scène.

La COP25 s'ouvre lundi à Madrid, en Espagne, et réunira près de 200 États jusqu'au 13 décembre, sous présidence chilienne. Cette 25e conférence annuelle des 197 parties (196 pays + l'UE) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ne manquera pas d'enjeux, entre une nécessaire hausse des ambitions, la question de la préservation des océans, et plus largement de la biodiversité, et celle de la mise en place de marchés du carbone.

Les partis politiques au Chili sont parvenus vendredi à un accord historique au Parlement pour organiser un référendum en avril 2020 afin d'adopter une nouvelle Constitution remplaçant celle héritée voilà trente ans de la dictature d'Augusto Pinochet, afin de tenter d'apaiser la violente crise sociale qui secoue le pays depuis près d'un mois.

Carlos était en train de courir en pleine manifestation lorsqu'il a senti son oeil se fermer. Quelques secondes plus tard, le sang dégoulinant sur son visage lui a fait comprendre qu'il venait de rejoindre la liste des 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale au Chili.