Tout sur Charlie Hebdo

Cinq nouvelles personnes ont été interpellées dans la nuit de vendredi à samedi après la décapitation d'un professeur d'histoire près d'un collège de la banlieue ouest de Paris, portant à neuf le nombre total de personnes en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire.

Expérimenter l'impensable, et en tirer un livre majuscule : gravement blessé dans l'attentat contre Charlie Hebdo, en janvier 2015, le journaliste Philippe Lançon a consacré Le Lambeau à ses longues reconstructions, physique et psychique. Un livre bouleversant, couronné par le prix Femina et une mention spéciale du Renaudot. Doublement mérité.

Les juges d'instruction chargés de l'enquête sur les attentats jihadistes de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'Hyper Cacher en janvier 2015 ont notifié lundi aux parties la fin de leurs investigations, a-t-on appris mardi de source judiciaire, confirmant une information de France Inter.

Trois ans après l'attentat contre Charlie Hebdo, Riss, le directeur de la rédaction, estime que la liberté d'expression devient "un produit de luxe" et déplore le coût consacré à la sécurisation du journal, dans un numéro à paraître mercredi.

La "Une" qu'a consacré le journal satirique à l'islamologue Tariq Ramadan, accusé de violences sexuelles, a provoqué un flot d'insultes et d'appels au meurtre. Une enquête a été ouverte.

Bientôt trois ans. Trois ans depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, trois ans que Georges Wolinski a perdu la vie. De lui, son épouse, Maryse, dit qu'elle a reçu "le goût de la belle vie". C'est aussi le titre du livre qu'elle consacre à leur existence à deux. Elle y raconte quarante-sept années de jours heureux avec l'un des dessinateurs les plus mythiques du journal satirique. Pas une ligne sur la vie sans Georges. Et pourtant il est partout, tout le temps, et continue de la faire rire.

Un spectacle, inspiré du dernier livre posthume de Charb, a été annulé dans deux villes françaises ces dernières semaines. " Si on n'entend plus ses mots, il sera mort deux fois ", déclare son metteur en scène.

Le gouvernement a décidé vendredi de réduire de près d'un tiers le nombre de militaires engagés dans l'opération "Vigilant Guardian" (OVG) en renfort de la police fédérale d'un maximum actuellement autorisé de 1.808 à 1.250, a-t-on appris de sources concordantes, alors que le niveau d'alerte terroriste est maintenu à trois - sur une échelle de quatre.

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi le maintien du déploiement de 1.828 militaires en rue en vue d'assurer des missions de surveillance en appui des services de police, jusqu'au 2 novembre, ont annoncé les ministres de l'Intérieur et de la Défense, Jan Jambon et Steven Vandeput.

Mourad Hamyd, beau-frère de Chérif Kouachi, l'un des djihadistes auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo, a été mis en examen (ndlr, inculpé) et écroué samedi en France, soupçonné d'avoir voulu rejoindre les rangs du djihad en Syrie, a-t-on appris de source judiciaire.