Tout sur Charlie Hebdo

Au lendemain de l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés à Paris, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, le principal suspect a "assumé son acte" samedi, reconnaissant qu'il visait l'hebdomadaire satirique qui avait récemment republié des caricatures du prophète Mahomet, selon des sources proches de l'enquête.

Au lendemain de l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés graves à Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo, le principal suspect a "assumé son acte", le liant à la republication des caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire satirique, selon des sources proches de l'enquête.

Al Qaïda a menacé d'attaquer de nouveau la rédaction de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, qui a réédité des caricatures du prophète de l'islam Mahomet à l'occasion du procès de l'attentat de janvier 2015 contre le journal, selon le groupe américain Site, spécialisé dans la surveillance des organisations djihadistes.