Tout sur Charles Picqué

Charles Picqué lance un appel à la prudence institutionnelle

Face au risque d'un clash entre majorités francophones et néerlandophone de la capitale à propos de la proposition d'ordonnance sur le décumul intégral, il a avancé une piste de compromis: reporter le décumul à 2024 et réduire le nombre de députés régionaux.

Réfugiés: La Plateforme citoyenne, "Bruxellois de l'année"

La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés s'est vu décerner le trophée du "Bruxellois de l'année 2017", toutes catégories confondues, lors d'une cérémonie présentée par Sara De Paduwa et organisée par Vlan Bruxelles, Le Soir, BX1, en collaboration avec Viva Bruxelles. Au cours de la soirée, l'initiative citoyenne avait préalablement été sacrée dans la catégorie "Société".

Alain Hutchinson, le "Monsieur Europe" de Bruxelles

La Région bruxelloise s'est dotée d'un commissaire pour gérer ses relations avec les institutions européennes. Plusieurs gros dossiers ont pu être débloqués en trois ans. Et les Européens se sentent mieux écoutés.

Un premier panel citoyen adopte une résolution sur la mobilité

Le panel citoyen consacré à la politique de la mobilité en Région bruxelloise, le premier du genre mis sur pied à l'initiative du parlement régional, a clôturé ses travaux dimanche, en adoptant une résolution débattue dans les prochaines semaines au sein d'une commission parlementaire créée à cet effet. Après un échange avec les parlementaires, le document sera transmis au gouvernement bruxellois dans l'espoir de voir celui-ci en tenir compte dans son plan de mobilité "good move".

Rudi Vervoort demande un vote de confiance du parlement au gouvernement

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, a demandé lundi au parlement bruxellois de réitérer sa confiance en son gouvernement. Les ministres régionaux se réuniront lundi en fin de matinée pour préparer le projet de motion de confiance qui sera transmis au président du parlement, Charles Picqué.

Surpris par l'annonce d'Onkelinx, les chefs de file ne veulent rien précipiter à la tête du PS bruxellois

L'annonce de la présidente de la fédération bruxelloise du PS, Laurette Onkelinx, de quitter la vie politique active en 2019 a manifestement surpris les ténors bruxellois du parti. Si l'on en croit plusieurs d'entre eux interrogés mercredi, personne n'entend précipiter les choses pour la succession à la présidence de la fédération, Mme Onkelinx ayant donné du temps au débat interne pour préparer l'avenir.

Le PS bruxellois soutient la feuille de route des Verts et de DéFI

Les propositions contenues dans la "feuille de route gouvernance" établie par Ecolo/Groen et DéFI sont pertinentes car elles s'inscrivent dans une dynamique de changement de la gouvernance à Bruxelles, a affirmé Laurette Onkelinx, à l'issue d'une réunion du bureau politique de la fédération bruxelloise du PS qu'elle préside.

À Bruxelles, le PS à tous les étages... et pour longtemps !

Ejectable ou non de la majorité à Bruxelles, le PS a eu le temps de placer des camarades aux fonctions dirigeantes de la plupart des opérateurs publics. Une mainmise renforcée par la création d'une multitude de nouveaux organismes pararégionaux.

Samusocial : La tête de liste PTB à la Ville de Bruxelles siège à la commission d'enquête et ça énerve

La désignation par le PTB de Mathilde El Bakri, future tête de liste en vue des élections communales à la Ville de Bruxelles en 2018, comme membre de la commission d'enquête sur le Samusocial, a eu le don d'en énerver plus d'un, vendredi après-midi, dans la majorité et au groupe MR du parlement bruxellois, au moment où le président Charles Picqué a lu la liste des futures membres de ladite commission.

Magnette bouscule Di Rupo

Le ministre-président Paul Magnette se montre de plus en plus pressant sur la nécessité d'aller radicalement de l'avant sur la réforme de la gouvernance et singulièrement d'adopter dans les statuts du parti le principe du mandat unique (parlementaire ou exécutif local et mandats dérivés). La fédération de Charleroi se réunit ce vendredi soir avec l'ambition de donner le la.

Pour la N-VA, les infrastructures de la Flandre sont ouvertes à tous à Bruxelles

Dans la conception de la N-VA, les infrastructures de la Communauté flamande sont ouvertes à tous, à Bruxelles, quelle que soit leur appartenance linguistique, à l'image des écoles flamandes de la capitale, a affirmé le chef de file de la N-VA au parlement bruxellois, Johan Van den Driessche, en marge de l'ouverture de la fête de l'Iris.