Tout sur Charles Michel

Désormais concurrents électoraux, MR et Ecolo sont condamnés à gouverner ensemble en Wallonie et à négocier ensemble au fédéral. La fracture entre verts et bleus est-elle irréductible ?

Le président du Conseil européen Charles Michel a salué jeudi l'engagement européen et climatique que s'apprête à prendre l'Autriche, dont le projet de programme gouvernemental a été dévoilé dans la journée par les chefs de file de l'ÖVP Sebastian Kurz et des Verts Werner Kogler.

Il y a un an, le gouvernement fédéral entrait en affaires courantes. Le 21 décembre 2018, le Roi a accepté la démission de l'équipe remaniée du Premier ministre de l'époque, Charles Michel, après le départ de la N-VA et l'a chargée d'expédier les affaires courantes.

En une année, marquée par des élections générales, toutes les présidences des partis francophones, PTB excepté, ont changé. Charles Michel, Didier Reynders, Elio Di Rupo, Laurette Onkelinx, Benoît Lutgen, Joëlle Milquet et Zakia Khattabi, notamment, ont quitté l'avant-scène politique nationale.

Belgique, décembre 2019. Les informateurs succèdent aux préformateurs qui succèdent aux informateurs qui cherchent à introniser des formateurs. Comme souvent depuis vingt ans. Comment réussir une telle mission ? Esquisse d'une méthode.

Le 8 décembre 2018, la Belgique entre dans une de ces longues crises politiques dont elle a le secret. A 20h30, les ministres N-VA du gouvernement Michel quittent le 16 rue de la Loi et annoncent aux journalistes qui patientent sous une pluie battante une conférence de presse au siège du parti. Ils viennent de faire voler en éclats une majorité "suédoise" objet de toutes les passions depuis quatre ans.

Il a quitté la politique belge pour s'en aller diriger l'Union européenne, mais il n'en a pas oublié son dernier devoir pour autant: envoyer sa commande au patron des enfants sages. Le Vif/L'Express a intercepté la lettre de Charles Michel à saint Nicolas, tout juste avant la nuit du 6 décembre.

Le 8 décembre 2018, la Belgique entre dans une de ces longues crises politiques dont elle a le secret. A 20h30, les ministres N-VA du gouvernement Michel quittent le 16 rue de la Loi et annoncent aux journalistes qui patientent sous une pluie battante une conférence de presse au siège du parti. Ils viennent de faire volet en éclats une majorité "suédoise" objet de toutes les passions depuis quatre ans.

Le Brexit figurera bien à l'agenda du premier sommet européen présidé par Charles Michel, la semaine prochaine à Bruxelles. Le sujet s'est glissé dans l'ordre du jour provisoire du Conseil européen publié ce mardi, avec une réunion spéciale sous format à 27 (sans le Royaume-Uni) programmée vendredi 13 décembre à midi, au lendemain même des élections législatives britanniques.