Tout sur Charles Michel

Il y a un an, la Belgique entrait en crise

Le 8 décembre 2018, la Belgique entre dans une de ces longues crises politiques dont elle a le secret. A 20h30, les ministres N-VA du gouvernement Michel quittent le 16 rue de la Loi et annoncent aux journalistes qui patientent sous une pluie battante une conférence de presse au siège du parti. Ils viennent de faire voler en éclats une majorité "suédoise" objet de toutes les passions depuis quatre ans.

La lettre de Charles Michel à saint Nicolas

Il a quitté la politique belge pour s'en aller diriger l'Union européenne, mais il n'en a pas oublié son dernier devoir pour autant: envoyer sa commande au patron des enfants sages. Le Vif/L'Express a intercepté la lettre de Charles Michel à saint Nicolas, tout juste avant la nuit du 6 décembre.

Il y a un an, la Belgique entrait en crise... Retour sur les faits marquants qui ont provoqué la chute du gouvernement

Le 8 décembre 2018, la Belgique entre dans une de ces longues crises politiques dont elle a le secret. A 20h30, les ministres N-VA du gouvernement Michel quittent le 16 rue de la Loi et annoncent aux journalistes qui patientent sous une pluie battante une conférence de presse au siège du parti. Ils viennent de faire volet en éclats une majorité "suédoise" objet de toutes les passions depuis quatre ans.

L'incontournable Brexit à l'agenda du premier Sommet de Charles Michel

Le Brexit figurera bien à l'agenda du premier sommet européen présidé par Charles Michel, la semaine prochaine à Bruxelles. Le sujet s'est glissé dans l'ordre du jour provisoire du Conseil européen publié ce mardi, avec une réunion spéciale sous format à 27 (sans le Royaume-Uni) programmée vendredi 13 décembre à midi, au lendemain même des élections législatives britanniques.

Charles Michel prend la tête du Conseil européen ce dimanche

Charles Michel prendra ses fonctions dimanche en tant que troisième président permanent du Conseil européen, le cénacle des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, qui a pris ces dernières années une importance croissante dans l'équilibre institutionnel.

Drieu Godefridi : "la ligne de Michel à la tête du MR était une calamité"

Le premier tour des élections au MR a vu le jeune Georges-Louis Bouchez propulsé comme favori des ténors du parti, face au candidat qui se revendique de la base, Denis Ducarme. Les militants devront se prononcer une deuxième fois pour désigner le successeur de Charles Michel, mais ce sera, dans tous les cas, une bonne nouvelle, selon l'intellectuel Drieu Godefridi. Interview.

La victoire du MR N-VA compatible

La pantalonnade Bouchez-Ducarme est peut-être révélatrice du malaise du parti, mais ses militants ont pourtant bien choisi de le placer à droite.

Le nouveau président du MR connu aujourd'hui (sauf second tour)

Qui sera le futur président du Mouvement réformateur, appelé à marcher sur les traces de Charles Michel et d'Olivier Chastel? Le dépouillement des votes des membres du parti a lieu ce mardi dans l'après-midi, après récolte des dernières enveloppes à midi.

La N-VA appelle les autres partis à choisir entre une politique de gauche ou de droite

Il est temps que les partis impliqués dans les pourparlers en vue de la formation d'un gouvernement fédéral disent clairement s'ils souhaitent mener une politique socio-économique de gauche ou s'ils préfèrent une politique de centre-droit associée à des avancées communautaires, a commenté lundi le ministre flamand Ben Weyts (N-VA) sur Radio 1.

Le pouvoir selon Sophie Wilmès

Jamais le pouvoir n'a été aussi diffus et horizontal en Belgique, confie au Vif/L'Express la première Première ministre de notre histoire. Seule une conscience de cette complexité permet de diriger. En intégrant l'influence croissante des citoyens.

Charles Michel distingué du titre honorifique de ministre d'Etat

Quatre jours après son remplacement au 16 rue de la Loi, l'ex-Premier ministre Charles Michel, futur président du Conseil européen, a été nommé jeudi par le roi Philippe ministre d'Etat, un titre honorifique qui lui a été décerné sur proposition de l'actuelle cheffe du gouvernement d'affaires courantes, Sophie Wilmès.