Tout sur Charles Michel

Le président du Conseil européen Charles Michel s'est fendu jeudi d'une tribune sur la chute de l'Afghanistan aux mains des talibans, relevant le "décalage" entre l'implication de l'Europe dans l'effort international envers ce pays et son "influence réduite" sur les choix stratégiques et le cours des événements.

Les demandes de réparations pour la ségrégation subie par les métis sous le régime colonial restent largement insatisfaites. Charles Michel avait pourtant promis que le gouvernement exécuterait "loyalement" les propositions de la majorité.

Ce mardi, le président américain Joe Biden s'est rendu au palais royal pour rencontrer le roi Philippe. Ensuite, il a rejoint le quartier européen pour s'entretenir avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen Charles Michel. Retour en images sur cette deuxième journée bruxelloise du président américain.

L'image du trio Erdogan/Michel/von der Leyen à Ankara a choqué le public européen, réaction très normale. Comme souvent dans les affaires européennes, la réalité est multiple et complexe. L'image cache aussi une dégénérescence importante de la politique étrangère de l'Europe, fort paradoxale au moment où tout le monde souligne les menaces plus grandes qui pèsent sur elle. Ankara ne constitue hélas qu'un symptôme d'une dérive répétée.

Le "Sofagate" a fait son retour sur le devant de la scène européenne à l'occasion de l'ouverture de la plénière du Parlement européen, lundi. Le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen étaient appelés à faire le point sur le sommet européen de fin mars et la visite des deux responsables à Ankara le 6 avril.

Les groupes politiques du Parlement européen ont sommé mardi les deux dirigeants des institutions de mettre un terme à leur querelle après l'incident protocolaire d'Ankara et de trouver une solution pour parler d'une seule voix sur la scène internationale.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a reçu lundi le président du Conseil européen Charles Michel pour la première fois depuis l'incident protocolaire du "Sofagate" à Ankara et l'a averti qu'elle "ne permettra pas qu'une telle situation se reproduise".

La rencontre hebdomadaire, ce lundi à 17h00, entre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil, Charles Michel, offrira aux deux dirigeants une occasion de trouver un modus vivendi pour la représentation de l'UE lors de missions à l'étranger, à la suite de l'incident protocolaire du Sofagate.