Tout sur Charleroi

Paul Magnette, le président du Parti socialiste, a relancé jeudi matin l'idée soutenue par ses troupes d'une prime aux "héros du quotidien", qui devrait être "de 750 euros net" et parvenir à "tous ceux qui ont continué à travailler pendant la crise" dans des fonctions essentielles. Le bourgmestre de Charleroi s'exprimait à ce sujet en radio, dans l'émission matinale de Bel RTL.

Les bourgmestres de quatre grandes villes (Bruxelles, Liège, Charleroi et Namur) ont écrit aux ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem, pour dénoncer les difficultés pratiques à mettre en oeuvre certaines mesures de sécurité édictées par le fédéral et qui leur sont parvenues fort tard, a affirmé lundi le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer (PS).

Un peu partout, le nombre d'élèves confiés aux garderies des écoles est en augmentation, même s'il reste relativement faible, informe La Dernière Heure, citant le cabinet de la ministre de l'Éducation Caroline Désir.

Il est toujours possible de terminer l'année dans les temps, a affirmé lundi le recteur de l'ULB Yvon Englert, à quelques heures d'une vidéoconférence des directeurs de l'enseignement supérieur avec la ministre Valérie Glatigny.

Le Coronavirus fait vivre un cruel paradoxe aux associations de lutte contre la pauvreté. En respectant les mesures de confinement nécessaires pour éviter une catastrophe sanitaire, elles accentuent l'isolement de ceux qui souffrent déjà d'exclusion sociale. Beaucoup tentent donc de maintenir un lien, une aide, mais sans déforcer l'effort solidaire de tout un pays pour enrayer la pandémie. Cette situation met plus que jamais en lumière l'ampleur de la pauvreté dans notre pays, le rôle essentiel des associations et la nécessité de relancer l'économie sur de nouvelles bases.

Si les personnes précarisées ne vont pas spontanément chercher l'aide dont elles ont besoin, pourquoi ne pas partir à leur rencontre et la leur fournir sur place ? Telle est la philosophie de projets tels que le Justibus, la wasserette mobile de l'association Bulle et bien d'autres. De quoi offrir, aussi, un peu de dignité.

Un prof-conférencier passionné par Racine, l'icône de la jeunesse révoltée Greta Thunberg et les éducateurs de nos écoles sont les héros de trois spectacles à découvrir prochainement.

L'homme qui s'est présenté mardi matin aux urgences de l'hôpital Civil Marie Curie de Lodelinsart (Charleroi) ne souffre pas du coronavirus mais d'un simple état grippal, annonce à Belga Frédéric Dubois, directeur de la communication à l'Intercommunale de Santé publique du Pays de Charleroi (ISPPC).