Tout sur Chambre des mises en accusation

La procédure, désormais entièrement judiciaire, ouverte à la suite de l'émission d'un mandat d'arrêt européen prend au maximum 90 jours, auxquels s'ajoutent un délai de maximum 10 jours pour une éventuelle remise de la personne visée par le mandat d'arrêt européen au pays qui l'a émis, ressort-il d'un communiqué publié vendredi par le ministre de la Justice, Koen Geens.