Tout sur Chaleur

Alors que les Européens se remettent du confinement et que le virus n'a pas disparu, les fortes chaleurs et canicule reviennent et les risques qui vont avec, surtout pour les plus fragiles. Des gestes de prévention s'imposent.

Il est possible qu'un record de chaleur tombe chez nous ce jeudi, prévient lundi le météorologue Frank Deboosere. Vu les maxima attendus par l'Institut royal météorologique (IRM), la journée de jeudi pourrait bien battre le record du 27 juin 1947.

Le record absolu de température en France s'est établi le 28 juin à 46°C à Vérargues dans l'Hérault et non à 45,9°C à Gallargues-le-Montueux dans le Gard, a indiqué vendredi Météo-France après l'analyse de nouvelles données.

Boire trop peu, mais aussi trop, peu s'avérer dangereux. Pour les sportifs amateurs, la soif est donc un guide bien plus sûr qu'un programme d'hydratation prédéfini.

L'été est là, il fait beau, voire très chaud. En voulant trop en profiter, on peut être confronté à un coup de chaleur, qui ne doit pas être pris à la légère. Voici les bons gestes pour y faire face.

La deuxième vague de chaleur de l'été et de l'année a pris fin mercredi à Uccle, la station de référence de l'Institut royal météorologique (IRM), annonce David Dehenauw, le chef de son service météo. Celle-ci a duré 10 jours et avait commencé le 29 juillet. Une première avait déjà été enregistrée dans le pays entre le 13 et le 27 juillet. La probabilité d'en avoir une troisième est faible dans les 10 à 15 jours à venir, prévient le météorologue.

Qui n'a jamais eu les muscles tendus, douloureux et contractés après un effort physique. Il n'existe pas de méthode infaillible pour soulager ce désagrément, mais la chaleur semble avoir un effet bénéfique.

Alors qu'au niveau planétaire, 2017 se classera probablement dans le top trois des années les plus chaudes depuis 1860, l'année écoulée se classe en Belgique en cinquième position, ex-aequo avec 1989 et 2015, parmi les années les plus chaudes depuis 1833, indique l'IRM dans son bilan climatologique de 2017.

La phase d'avertissement de niveau 2 du plan "Ozone et forte chaleur" sera activée à partir de mercredi jusque dimanche, en raison des prévisions de fortes températures pour ces prochains jours, a annoncé mardi la Cellule interrégionale de l'Environnement (CELINE).