Tout sur CGSLB

Les syndicats se disaient relativement satisfaits de la mobilisation mardi à l'occasion des manifestations organisées à travers le pays pour protester contre la réforme des pensions portée par le gouvernement fédéral. Plusieurs milliers de personnes se sont ainsi rassemblées à Bruxelles, Liège, Namur, La Louvière, Anvers ou encore Gand.

Quelques centaines de manifestants sont réunis mardi vers 10h au Mont-des-Arts, à Bruxelles, pour la manifestation nationale du font commun syndical contre la réforme des pensions du gouvernement fédéral. Les organisations sont particulièrement remontées contre les mesures relatives aux retraites présentes dans le "Jobs Deal" conclu cet été.

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants battront à nouveau le pavé mardi à Bruxelles, et dans plusieurs villes du pays, à l'appel du front commun syndical CSC-FGTB-CGSLB. Après une précédente manifestation en mai à Bruxelles contre le projet de pension à points, les syndicats veulent une nouvelle fois faire entendre leur voix contre les réformes du gouvernement fédéral touchant aux pensions.

Le président de la FGTB souhaite organiser une grève générale le 2 octobre prochain, annonce Le Soir lundi. Dans le viseur de Robert Vertenueil: le "jobs deal" du gouvernement fédéral, que le syndicat socialiste voit comme une cascade de mauvaises nouvelles.

Les syndicats de la compagnie aérienne Brussels Airlines appellent les pilotes à faire grève lundi et mercredi. Une réunion avec la direction, organisée mercredi, n'a pas permis d'avancer dans le conflit qui oppose direction et syndicats sur les salaires, les pensions et l'équilibre travail-vie privée, a-t-on appris de sources syndicales.

En front commun FGTB, CSC et CGSLB lancent une vaste opération de communication contre la réforme des pensions. Une "gazette" de 12 pages va être éditée à un million d'exemplaires, annoncent Robert Vertenueil (FGTB), Marie-Hélène Ska (CSC) et Olivier Valentin (CGSLB) dans Le Soir et les titres Sudpresse samedi.

Mardi, les militants du syndicat socialiste des services publics CGSP/ACOD feront grève pour dénoncer les plans du gouvernement autour des métiers lourds. Les administrations, les écoles, les transports en commun et le service postal risquent d'être fortement perturbés.

La direction de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (Stib) et les syndicats sont arrivés à un accord lundi en fin d'après-midi, au terme de longues heures de discussions. Les bus, trams et métros rouleront à nouveau normalement mardi, après une journée de perturbations sur l'ensemble du réseau.

La réunion "de la dernière chance" qui s'est déroulée vendredi matin avec la direction de la Stib n'a apporté aucune réponse, a indiqué Stephan De Muelenaere, secrétaire permanent CGSLB. Le syndicat libéral a dès lors annoncé des actions de sensibilisation en interne vendredi après-midi et une grève lundi. La CGSP avait, elle, déjà déposé un préavis de grève qui prendra cours lundi également, tandis que la CSC ne participera pas aux actions, ne les estimant pas judicieuses.