Tout sur césarienne

Le nombre de césariennes, une pratique qui n'est pas sans risque pour la maman comme pour son bébé, continue à augmenter année après année, passant de 19,8% en 2008 à 21% en 2014 alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un taux de 10 à 15%.

Les césariennes ne doivent être pratiquées que lorsqu'elles sont "médicalement nécessaires", a recommandé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), déplorant "l'épidémie de césariennes" qui sévit un peu partout dans le monde.

Les gynécologues belges ont pratiqué l'accouchement par césarienne dans 19,8% des cas sur la période 2008-2010, révèle une étude de l'Agence Intermutualiste (AIM), présentée mardi à l'occasion de son dixième anniversaire. Mais la proportion d'accouchements par césarienne peut fortement varier en fonction de l'institution ou du gynécologue.