Tout sur certificats verts

La Région wallonne entend bien faire payer les détenteurs de panneaux photovoltaïques pour l'électricité qu'ils injectent dans le réseau. C'est du moins la thèse que défendra le ministre de l'Energie Paul Furlan (PS) devant le gouvernement. Nouveau bras de fer en vue avec le lobby Touche pas à mes certificats verts.

Le système de portage des certificats verts imaginé par le gouvernement wallon pour éviter une nouvelle hausse des factures des consommateurs sera vraisemblablement insuffisant.

L'intercommunale liégeoise Ecetia a été chargée par le gouvernement wallon de racheter un maximum de 200 millions d'euros de certificats verts, rapporte La Libre Belgique jeudi. Ecetia doit ainsi permettre de soulager les consommateurs face à un système de certificats dont le coût a explosé et dont la surabondance de l'offre a fait effondrer les prix du marché.

Après la Wallonie, c'est au tour de la Flandre de mettre le holà aux certificats verts en raison du succès coûteux pour les finances publiques de ce système de soutien à l'énergie "verte", rapporte De Standaard vendredi.