Tout sur Centre universitaire de la médecine générale

Les tests actuels de dépistage du coronavirus sont loin d'être parfaits. Celui qui est testé positif est certes infecté, mais pour 30 personnes infectées sur 100, le test donne un faux résultat négatif, affirme Patrik Vankrunkelsven, chargé de cours à temps partiel au Centre universitaire de la médecine générale de la KU Leuven, sur le site web du Centre belge pour l'Evidence-Based Medicine (CEBAM).