Tout sur Centre régional de Crise de Wallonie

La commission "sécheresse" flamande a déclenché jeudi le code orange (phase d'alarme) à cause de la sécheresse qui sévit au nord du pays, annonce-t-elle sur son site web. Elle demande aux gouverneurs des provinces d'instaurer une interdiction de captation pour tous les cours d'eau vulnérables écologiquement.

Le Centre régional de crise de Wallonie, le centre Perex et la Police de la route recommandent aux usagers de limiter au maximum leurs déplacements lundi matin en raison des conditions météorologiques. La phase de pré-alerte routière établie dans la nuit est maintenue afin de garantir la mobilité, indique le service publique de Wallonie dans un communiqué.

Malgré le temps radieux et contrairement à ce qu'il se passe au nord du pays, la Wallonie ne manque pas d'eau et aucune mesure de restriction n'y est annoncée, a assuré le ministre wallon de l'Environnement, Carlo Di Antonio (cdH).

La phase de vigilance renforcée reste de rigueur mardi en raison des dernières prévisions météorologiques et des précipitations hivernales, indique la Cellule d'action routière (CAR), composée du Centre régional de crise de Wallonie (CRC-W), du centre Perex et de la police fédérale de la route. Le réseau routier wallon continue de faire l'objet d'un suivi régulier.

La Cellule d'Action Routière (CAR) composée du Centre régional de crise de Wallonie (CRC-W), de la police fédérale de la route et du centre Perex a décidé de déclencher, samedi, la phase de pré-alerte routière en raison des conditions météorologiques attendues cette nuit et dimanche matin, indique le SPW dans un communiqué. De faibles précipitations hivernales sont prévues samedi soir mais une perturbation neigeuse active est attendue dimanche.

La vigilance est toujours renforcée et la situation sur le réseau routier wallon continue de faire l'objet d'un suivi régulier en raison des dernières prévisions météorologiques, indique lundi le Service public de Wallonie (SPW) dans un communiqué. Au vu des températures, les routes pourront être glissantes et la formation de plaques de verglas n'est pas exclue.

Compte tenu des conditions actuelles de circulation et des prévisions météorologiques qui annoncent une nette diminution des chutes de neige ce dimanche, la Cellule d'Action Routière (CAR), composée du Centre régional de crise de Wallonie, de la police fédérale de la route et du centre Perex, a décidé de lever la phase de pré-alerte routière activée samedi soir, indique le Service Public de Wallonie (SPW) dimanche matin dans un communiqué.

Compte tenu de la situation météorologique, la Cellule d'Action Routière (CAR), composée du Centre régional de crise de Wallonie, de la police fédérale de la route et du centre Perex, a décidé de déclencher la phase de pré-alerte routière à partir de minuit, indique samedi le Service public de Wallonie dans un communiqué.

Selon les dernières prévisions météorologiques, des précipitations hivernales (pluies verglaçantes et neige sur les hauteurs) sont prévues à partir de mardi soir jusqu'à mercredi fin de matinée, en particulier sur les provinces de Liège et Luxembourg, sur les routes desquelles la phase de vigilance renforcée a dès lors été activée, annonce la Cellule d'action routière, composée du Centre régional de crise de Wallonie (CRC-W), du centre Perex et de la police fédérale de la route.

La phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes, instaurée dimanche, a été levée lundi en raison de la situation normale des conditions de circulation et au vu du temps sec annoncé pour les prochaines 24 heures, annonce la Cellule d'Action routière, qui reste elle activée.