Tout sur Centre

Après une opération ou une grave maladie, certaines personnes censées quitter l'hôpital ne se sentent pas capables de rentrer à la maison. Elles sont dès lors de plus en plus nombreuses à séjourner dans un centre de convalescence.

Une patiente qu'on pensait guérie peut voir ressurgir le virus et contaminer d'autres personnes, selon une étude publiée mardi des chercheurs, qui appellent à une "surveillance étroite" des nouveaux cas.

"Prudence avec le slime!", avertit vendredi le Centre Antipoisons. Si cette pâte gluante à malaxer qui peut être préparée à la maison rencontre un franc succès auprès des enfants, elle peut aussi donner lieu par exemple à des allergies.

Guy Gilbert, le prêtre des loubards, a découvert vendredi à Tournai un pavillon réservé à des adolescents placés par la justice. "Ici, il y a une rémission. En France, sur ce point, c'est la préhistoire", déclarait, ému, celui qui gère dans le sud de l'Hexagone un établissement qui accueille aussi des jeunes en difficulté.

Une centaine de demandeurs d'asile dont des enfants, se sont réfugiés dans les couloirs de la gare du nord. Mardi, ils seront déplacés vers un espace où ils auront accès à des sanitaires. Ce weekend, ils ont été refusés dans un centre d'accueil alors qu'il restait 150 places de libre.Mardi, une réunion organisée par Philippe Courard (PS), regroupera les pouvoirs publics et les associations liés à l'accueil des demandeurs d'asile à Bruxelles.