Tout sur Cellule de traitement des informations financières

Un usage intensif du cash dans la préparation des attentats de Paris et Bruxelles

Il ressort de l'analyse du financement des attentats de Paris et de Bruxelles que "si Daech a apporté un soutien financier, la plus grande partie du financement des cellules s'est déroulée de manière autonome", est-il noté dans le rapport annuel de la Cellule de traitement des informations financières (CTIF), rapporteLa Libre Belgique.