Tout sur Ceac

Le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR, photo), est passé aux actes : via le SPF Mobilité, il demande au greffe du tribunal de première instance de procéder à la liquidation de l'école européenne de sûreté aérienne (Easti), les conditions légales pour y procéder étant, selon lui, réunies.

Le ministre de la Mobilité, François Bellot, a transmis à la police fédérale un dossier relatif à l'Easti, école de formation à la sûreté aérienne. Cet institut, créé dans le giron de l'administration en 1997, est entre-temps devenu une fondation privée sur laquelle l'Etat n'a plus aucun contrôle. Pas plus que sur les 460 000 euros qui y ont été transférés...