Tout sur CD&V

"Il faut tourner la page." Le 18 avril, sur le plateau de la VRT, le président du CD&V, Wouter Beke, rêve à voix haute d'un oubli collectif de la débâcle de son parti, qui avait tenté, par l'entremise d'une tactique opportuniste et mal calculée, d'attirer les faveurs électorales des juifs d'Anvers.

Le rabbin anversois Aaron Malinsky souhaite se présenter aux prochaines élections communales sur la liste du parti CD&V, écrivent lundi les journaux De Morgen et Het Laatste Nieuws.