Tout sur CCE

Le Conseil central de l'économie (CCE) et le Conseil fédéral de développement durable (CFDD) ont exprimé vendredi leur approbation globale des cinq axes et de la direction proposée par le projet de plan de relance post-covid, avalisé fin janvier par le gouvernement fédéral après des négociations avec les entités fédérées, tout en lui recommandant d'éviter le "saupoudrage" des moyens financiers.

Le conseil des ministres a décidé vendredi de modifier des dispositions réglementaires afin d'étendre le régime de pension complémentaire au personnel contractuel du Conseil national du travail (CNT), du Conseil central de l'Economie (CCE) et l'Institut de formation judiciaire (IFJ), ont annoncé dimanche les ministres des Pensions et de la Fonction publique, Daniel Bacquelaine et David Clarinval.

"Il y a urgence (...), la Belgique est inadaptée sur le plan socio-économique dans une perspective de long terme", tel est le message principal du rapport "Emploi et compétitivité 2018-2019" du Conseil central de l'économie (CCE), dont La Libre a consulté les conclusions.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) examinera mercredi en Grande Chambre la requête d'une famille originaire d'Alep, en Syrie, à qui l'ex-secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA), avait refusé de délivrer des visas humanitaires. Onze Etats ont demandé à pouvoir intervenir dans la procédure. Sept ONG ont également fait valoir leur point de vue.

Les juges flamands du Conseil du contentieux des étrangers (CCE) sont plus sévères que leurs homologues francophones, affirme le site Alter Echos, sur base d'une étude de l'université de Gand et de chiffres qu'il a lui-même compilé. Le taux de reconnaissance du statut de réfugié serait plus faible coté flamand.

Les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des Dix se sont quittés lundi vers 16h à l'issue de trois heures de discussions qualifiées de "constructives" par le président de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB), Bernard Gilliot. Syndicats et patronat se retrouveront mercredi, dès 14h, en espérant aboutir à un accord sur la norme salariale. Parmi les négociateurs, on évoque toutefois des discussions "très difficiles".

La FGTB va organiser une manifestation le 4 février à Bruxelles pour réclamer davantage de pouvoir d'achat, a indiqué jeudi Werner Van Heetvelde, président de la Centrale générale, dans De Morgen. Le syndicat a confirmé l'action à l'agence Belga mais n'en dévoilera les détails que vendredi.

Le syndicat socialiste FGTB tire la sonnette d'alarme sur un possible blocage des salaires. Les premiers chiffres du Conseil central de l'Économie (CCE), qui calcule tous les deux ans la hausse salariale possible, souligne qu'il y a "peu ou pas de marge" pour une hausse salariale ces deux prochaines années. Inacceptable pour les travailleurs, selon la FGTB. La marge salariale serait donc nulle.

Le Conseil central de l'Economie (CCE) et le Conseil national du Travail (CNT) suggèrent, dans un avis unanime rédigé dans le cadre des négociations en cours sur le contrat de gestion 2018-2022 de la SNCB, de viser un taux d'occupation des trains plus élevé en misant "sur des tarifs ferroviaires abordables et compétitifs par rapport à ceux des autres modes de transports" ainsi que sur "une offre ferroviaire fréquente et de qualité."

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken a décidé d'introduire un recours au Conseil d'Etat contre l'annulation par le Conseil du Contentieux des Etrangers (CCE) du non-renouvellement du permis de séjour de l'imam de la grande mosquée de Bruxelles, a indiqué le cabinet de M. Francken, mercredi.

Le projet de loi visant à sanctionner les abus de procédure en matière de droit des étrangers ne convainc pas l'opposition qui estime que "Theo Francken utilise un canon pour abattre une mouche" dans ce dossier. A peine 20 cas problématiques ont en effet été recensés ces six dernières années, selon l'opposition. Le projet de loi sera voté au plus tôt la semaine prochaine en commission à la Chambre.

"Les pays comme la Belgique et l'Allemagne, qui font bien leur travail, sont sanctionnés, alors que d'autres qui investissent peu ou pas dans l'accueil de demandeurs d'asile sont récompensés", a jugé vendredi le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken, sur les ondes Radio 1 (VRT). Il était invité à réagir à la décision du Conseil du Contentieux des Etrangers (CCE) de ne pas renvoyer une famille afghane vers l'Allemagne.