Tout sur Catastrophe naturelle

Elio Di Rupo (PS), le ministre-président wallon, s'exprime pour la première fois longuement sur les inondations et leurs conséquences pour la Wallonie dans différents médias samedi matin. Il s'engage à trouver les moyens pour soutenir les sinistrés, mais "il faudra un à deux ans pour reloger tout le monde". Le socialiste se prononce contre une commission d'enquête.

Le bilan des inondations en Wallonie a été porté à 41 morts et deux disparus, a indiqué mardi le ministre-président wallon Elio Di Rupo, lors d'une conférence de presse aux côtés du Premier ministre Alexander De Croo et des autres ministres régionaux.

Frédéric Daerden, le vice-président et ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles, également président du PS liégeois et bourgmestre empêché de Herstal (province de Liège), a annoncé avoir été victime d'un malaise le 20 juillet dernier, juste avant de prendre ses congés avec sa famille.

D'abord à Liège, puis à Namur... La Wallonie souffre des récentes intempéries et subit les affres de Mère Nature. La faute à l'aménagement du territoire ? Pas uniquement. Quelles leçons tirer des récents événements et comment repenser notre pays ? Analyse.

Le plus gros incendie de Californie, qui a déjà dévoré l'équivalent de la ville de Chicago en végétation, est si volumineux qu'il génère désormais son propre climat, au risque de rendre la tâche des pompiers qui le combattent encore plus ardue lundi.

Le cdH a déposé lundi, par l'intermédiaire de son chef de groupe en Wallonie, François Desquesnes, une proposition de résolution au parlement wallon demandant l'instauration d'une commission d'enquête parlementaire sur les inondations qui ont récemment frappé la Belgique.

Une nuit à surveiller la montée des eaux pour être certain d'être éveillé en cas de dégâts. C'est avec beaucoup de fatigue dans les yeux que de nombreux habitants du bassin liégeois découvrent les dégâts de l'inondation à Liège, la ville dans laquelle ils vivent. Du pont Maghin (Saint-Léonard) à la Belle Liégeoise, la Meuse semble avoir descendu de niveau, mais la situation reste toutefois préoccupante par endroits. Sur le chemin, des curieux et des "oufti, on a eu de la chance".

Des averses orageuses sont attendues en matinée et dans la soirée au nord et au centre du pays, ce qui pourrait occasionner d'importantes quantités de précipitations. Le SPF Intérieur a décidé d'activer le numéro d'appel 1722 pour les interventions non-urgentes des pompiers.