Tout sur CAT

Plusieurs grands pays pollueurs ont annoncé, au sommet sur le climat organisé par Washington, des engagements renforcés de réduction des gaz à effet de serre censés rapprocher la planète de son objectif de lutte contre le réchauffement, qui reste toutefois encore hors de portée.

Le nombre d'attentats islamistes en Europe a légèrement baissé en Europe en 2019, selon un rapport du Centre français d'analyse du terrorisme (CAT), qui pointe les difficultés de l'organisation Etat islamique (EI) depuis la perte de son califat auto-proclamé.

Les efforts plus importants réalisés par la Chine et l'Inde en matière de consommation de charbon devraient permettre de freiner la croissance des émissions mondiales de gaz à effet de serre au cours des prochaines années, malgré la nouvelle politique nettement moins favorable au climat de l'administration Trump, selon une analyse publiée lundi à Bonn (Allemagne) par le projet Climate Action Tracker (CAT), spécialisé dans l'analyse et le suivi des émissions de gaz à effet de serre et des mesures entreprises par les Etats pour lutter contre le réchauffement climatique.

Si les États respectaient leurs engagements actuels en matière de réduction des gaz à effet de serre, le mercure augmenterait de 2,8°C à l'horizon 2100 par rapport aux niveaux pré-industriels, selon les calculs du projet Climate Action Tracker (CAT). Ces nouvelles prévisions, présentées jeudi à Marrakech lors de la COP22, sont basées sur les dernières données disponibles au 1er novembre.