Tout sur Casablanca

Tout comme les Régions wallonne et flamande et leurs opérateurs du commerce extérieur, l'Awex et le FIT, la Région bruxelloise, représentée par la secrétaire d'Etat au Commerce Extérieur Cécile Jodogne, prend part à partir de ce dimanche à la mission économique emmenée par la princesse Astrid au Maroc et qui fera halte à Casablanca, Rabat et Tanger, d'ici vendredi prochain.

Depuis près de deux ans, la région du Rif dans le Nord du Maroc est le théâtre d'une insurrection populaire menée par les Hirak. Notre confrère de Knack s'est entretenu avec le père de Nasser Zafzafi, l'un des activistes emprisonnés et, pour beaucoup, le leader des manifestations. "Le Hirak a réveillé les gens."

Le ministre-président wallon Willy Borsus est arrivé dimanche à 23h15 (heure locale) à Casablanca pour une visite économique et de coopération de trois jours, où il ira promouvoir les atouts et le savoir-faire wallons dans la région de Casablanca-Rabat, coeur économique et politique du Maroc.

Le ministre-président wallon Willy Borsus est arrivé dimanche à 23h15 (heure locale) à Casablanca pour une visite économique et de coopération de trois jours, où il ira promouvoir les atouts et le savoir-faire wallons dans la région de Casablanca-Rabat, coeur économique et politique du Maroc.

Racontées dans nos colonnes, les aventures de Pol G., l'octogénaire belge jugé à Bruxelles pour espionnage au profit de l'URSS, puis la Russie, prendront fin le 26 avril, sauf rebondissement.

Un ancien consul de Belgique au Maroc est jugé, le 7 mars, pour avoir été un agent double du KGB durant dix-sept ans. Selon lui, dans le but de rapprocher les peuples. Il risque vingt ans de prison. Une histoire d'espionnage, de Russie soviétique et de diplomatie à l'ancienne.

Je n'ai pas bien dormi cette nuit, les larmes qui se déversaient sur mes joues en sont pour quelque chose. Et pour cause : l'agression sexuelle d'une jeune femme dans un bus par plusieurs jeunes dans la ville de Casablanca, il y a trois mois de cela.

Plusieurs milliers de personnes manifestaient mardi soir dans les rues d'Al-Hoceïma pour demander la libération de Nasser Zefzafi, leader de la contestation populaire dans le nord du Maroc arrêté lundi par la police, a constaté l'AFP.

Trois touristes néerlandais ont été victimes d'une agression au couteau mardi dans la ville marocaine de Casablanca durant une visite à la mosquée Hassan II. D'après le ministère néerlandais des Affaires étrangères, les trois personnes ont été grièvement blessées.

C'est un retour discret, mais remarqué. Une poignée de salafistes se présentent pour plusieurs partis aux élections législatives du 7 octobre au Maroc, scellant leur réintégration dans le jeu politique, initiée depuis plusieurs années par le palais.