Tout sur Caroline Désir

Alors que l'épidémie de coronavirus reprend vigueur en Belgique malgré des mesures strictes appliquées depuis octobre dernier, le pays a décidé de refermer l'ensemble de ses écoles et de suspendre les cours cette semaine, à quelques jours du début des vacances de Pâques.

Mercredi, face à la recrudescence de l'épidémie de covid en Belgique, le Comité de concertation a décidé de suspendre les cours en primaire et en secondaire, mais pas dans les écoles maternelles. Jeudi, après le tollé des syndicats des enseignants, les acteurs du monde scolaire francophones et flamands ont tout de même décidé de tout fermer.

La ministre de l'Education Caroline Désir (PS) a donné mardi à Auderghem (Bruxelles) le coup d'envoi d'un projet-pilote de dépistage des enseignants en Fédération Wallonie-Bruxelles pour déceler rapidement toute contamination au coronavirus dans une école.

Le code rouge actuellement d'application dans les écoles sera maintenu jusqu'au congé de Pâques au plus tard en Fédération Wallonie-Bruxelles, même s'il n'est pas exclu que certains élèves du secondaire puissent retrouver le chemin de l'école à temps plein avant cette échéance si la situation sanitaire évolue favorablement.

Pendant l'année scolaire 2019-2020, il y a eu 1.702 exclusions dans l'enseignement fondamental et secondaire (ordinaire et spécialisé), soit plus de deux fois moins que les 3.651 de l'année précédente, rapportent vendredi les journaux du groupe Sudpresse sur base de chiffres de l'administration. Les refus de réinscription ont, eux, été divisés par dix (148 contre 1.484 un an plus tôt).

Les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles vont recevoir ensemble six millions d'euros pour compenser les coûts supportés depuis début janvier pour la désinfection et les nettoyages supplémentaires des classes en raison de la pandémie de coronavirus.

Sans surprise, la période de confinement a creusé les inégalités scolaires. C'est ce que révèle une enquête de l'Université de Mons. Pour pallier les lacunes scolaires de leurs enfants, de plus en plus de parents se tournent vers l'enseignement à domicile ou encore aux cours particuliers, une option loin d'être accessible à tous.

La ministre de l'Education Caroline Désir (PS), en concertation avec les experts sanitaires et les acteurs de l'enseignement francophone, a décidé de prolonger le code rouge actuellement en vigueur dans tout l'enseignement obligatoire jusqu'aux vacances de Carnaval.

Aux Pays-Bas, et en Allemagne, les écoles sont fermées pour tenter d'endiguer la deuxième vague de covid. Mais en Belgique, elles restent ouvertes. Plusieurs experts appellent à ne pas rouvrir les écoles après les vacances de Noël, car le Centre de crise observe une hausse du taux de contaminations parmi les enfants de moins de dix ans. Pour la Flandre, et la FWB, il est toutefois hors de question de prolonger les vacances de Noël.