Tout sur Carlo Di Antonio

En six mois, pas moins de 487.000 sacs en plastique, soit 12,2 tonnes de plastique, ont été distribués par 80 commerces répartis sur l'ensemble du territoire wallon, d'après une étude du bureau Comase commandée par le ministre sortant de l'Environnement Carlo Di Antonio (cdH), et relayée vendredi par L'Echo. Plus d'un tiers des sacs distribués ont été jugés non conformes.

Le passage en Wallonie à une agriculture moins consommatrice de produits chimiques, inscrite davantage dans les modèles du bio et de l'élevage extensif et plus tournée vers les marchés locaux est tout à fait viable économiquement et charrierait de nombreux bénéfices sociétaux, selon une étude réalisée par l'UCLouvain à la demande du ministre wallon de l'Environnement, Carlo Di Antonio.

Quelles sont les ambitions des partis politiques en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire? La start-up Too good to go et l'ASBL Foodwin leur ont posé la question, à deux semaines du triple scrutin du 26 mai. Les deux organisations lancent ensemble la campagne #ElectionsSansGaspi, selon un communiqué diffusé au cours du week-end.

Deux projets pilotes de bandes réservées au covoiturage ont été lancés mardi en Wallonie sur l'E411/A4, a annoncé le ministre wallon de la Mobilité et des Transports, Carlo Di Antonio. L'un relie Wavre à Rosières dans le Brabant wallon, l'autre Arlon à Sterpenich dans la province du Luxembourg. Il s'agit d'une première en Europe.

Le ministre wallon de l'Environnement, Carlo Di Antonio, a commandé une étude globale sur la tarification de l'eau. Il désire trouver une manière de faire contribuer les utilisateurs de citernes de récupération d'eaux de pluie au système.

"Bienvenue en Wallonie", les automobilistes ne peuvent plus voir ce message aux portes de la Communauté germanophone, d'après l'édition du week-end de Sudpresse. La Région wallonne, dont la communauté fait partie, a en effet décidé de retirer les panneaux d'accueil, trop souvent vandalisés.

Onze projets - émanant d'entreprises wallonnes, belges ou internationales de tailles différentes mais aussi de collaborations entre différentes entités, parfois de plusieurs pays- ont été présélectionnés dans le cadre de l'appel à projet lancé en février dernier pour la création d'une filière industrielle de recyclage du plastique en Wallonie, ont annoncé les ministres régionaux de l'Economie Pierre-Yves Jeholet et de l'Environnement Carlo Di Antonio.