Tout sur Carles Puigdemont

Un juge belge a décidé de suspendre la procédure qu'il avait engagée de remise à l'Espagne du responsable indépendantiste catalan Carles Puigdemont, estimant que ce dernier bénéficie d'une immunité en tant qu'eurodéputé, a annoncé jeudi un avocat de l'ex-président catalan.

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé, lundi, de reporter le dossier relatif aux indépendantistes catalans Carles Puigdemont, Lluis Puig et Toni Comin au 3 février prochain. L'instance judiciaire est chargée d'examiner la validité des mandats d'arrêt européens décernés par la justice espagnole à l'encontre de ceux-ci.

La chambre du conseil de Bruxelles doit se pencher lundi sur les mandats d'arrêt européens (MAE) que l'Espagne a émis à l'encontre de l'ancien ministre-président catalan Carles Puigdemont et des deux anciens ministres catalans Toni Comin et Lluis Puig. La justice espagnole souhaite poursuivre les trois hommes pour leur rôle dans le référendum d'indépendance en Catalogne en octobre 2017. D'après leurs avocats, les trois politiciens ne peuvent pas être remis et Carles Puigdemont et Toni Comin jouissent d'une immunité parlementaire en tant que députés européens.

Le procès du président régional indépendantiste de Catalogne, Quim Torra, poursuivi pour désobéissance pour avoir refusé de retirer des symboles séparatistes d'édifices publics, s'est ouvert lundi à Barcelone (nord-est de l'Espagne) dans un contexte de vives tensions dans cette région espagnole.

Le procès du président régional indépendantiste de Catalogne Quim Torra, poursuivi pour désobéissance pour avoir refusé de retirer des symboles séparatistes d'édifices publics, s'est ouvert lundi dans un contexte de vives tensions dans cette région espagnole.

Le gouvernement canadien a une nouvelle fois refusé mardi d'autoriser l'ex-président catalan Carles Puigdemont à se rendre au Canada, où il avait été invité par une organisation indépendantiste québécoise, a indiqué l'avocat canadien qui le représente.

L'ancien président de la Catalogne, Carles Puigdemont, doit comparaître ce mardi matin devant la chambre du conseil de Bruxelles, qui doit statuer sur l'exécution ou non du mandat d'arrêt européen délivré à son encontre pour tentative de sédition. Néanmoins, les avocats de Carles Puigdemont demanderont à ce que l'audience soit reportée afin qu'ils puissent rédiger puis remettre des conclusions, a indiqué lundi l'un d'eux, Me Paul Bekaert.

Où deux informateurs royaux tiennent péniblement concile, incognito, dans un Geyser qui attend de voir à quelle sauce sera mijoté le prochain gouvernement fédéral.