Tout sur Cambre

La dispersion de la foule sur une pelouse du bois de la Cambre s'est terminée vers 21h00 vendredi, mais la police est restée sur place jusqu'au couvre-feu à 22h00, a indiqué en fin d'intervention la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Il n'y a pas eu de blessé. La police a procédé au total à dix arrestations administratives pour troubles à l'ordre public et à une judiciaire pour des coups portés sur un cheval. Une vitre d'un véhicule de la brigade canine a été cassée.

La "fête sauvage" de vendredi soir pour revendiquer le droit de se rassembler a été déplacée du Cinquantenaire vers le bois de la Cambre par mesure de sécurité afin d'éviter de voir des gens pressés contre des grilles en cas de répression ou de mouvements de foule, a expliqué dans l'après-midi un porte-parole du collectif "L'Abîme", qui a appelé à la non violence et à ce que chacun prenne ses responsabilités par rapport à la Covid-19. Il espère voir ces fêtes défendant la liberté de se réunir se propager dans toutes les villes à travers l'Europe.