Tout sur BV

Fichu temps, à ne plus mettre un nez dehors. Ni plus ni moins qu'ailleurs dans le monde, la Flandre se mue en camp retranché pour résister au mieux aux ravages du coronavirus. L'épreuve vaut bien un cri de guerre, à mémoriser impérativement. Il y a eu le "jobs, jobs, jobs" version coalition suédoise, voici le "check-check-check" à la flamande.