Tout sur burqa

Après le débat sur l'antisémitisme troublé par des perturbateurs couverts de burqa ou de keffieh, le sénateur Alain Destexhe a été atteint au visage par une crêpe enrobée de crème, à l'occasion d'un débat sur la pénalisation des crimes de guerre.

La Chambre a une nouvelle fois examiné jeudi et voté dans la soirée à l'unanimité moins un vote contre (Groen!) et deux abstentions (Ecolo) la proposition de loi visant à interdire le port sur la voie publique de tout vêtement cachant totalement ou de manière principale le visage.

La France applique à partir de lundi l'interdiction du voile islamique intégral, burqa ou niqab, dans tous les lieux publics sous peine d'amende, une législation qui vise moins de 2.000 femmes, en plein débat politique sur la place de l'islam et sur l'immigration.

La Commission de l'Intérieur de la Chambre a adopté à l'unanimité la proposition de loi visant à interdire le port de tout vêtement cachant totalement ou de manière principale le visage. Ce texte vise particulièrement le port de la burqa et du nikab dans l'espace public.

Le chef de groupe MR à la Chambre, Daniel Bacquelaine, a écrit au président de la Commission de l'Intérieur de la Chambre pour lui demander la mise à l'ordre du jour rapide de sa proposition de loi visant à interdire le port de la burqa et du niqab dans l'espace public.

Le chef de file du parti d'extrême droite PVV Geert Wilders a annoncé jeudi que la burqa va être interdite aux Pays-Bas, lors de la présentation de l'accord de gouvernement conclu entre libéraux et chrétiens-démocrates, soutenu par son parti.

A la suite de rumeurs concernant une possible manifestation contre l'interdiction de la burqa organisée ce samedi sur son territoire, la commune de Molenbeek-Saint-Jean a précisé vendredi qu'un dispositif policier important sera déployé pour mettre fin à tout rassemblement intempestif.

La chambre des Représentants a voté et approuvé jeudi la proposition de loi visant à interdire les habits masquant le visage dans l'espace public. Le sénat doit à présent se prononcer pour l'officialiser. C'est une première pour un pays européen. Human Right Watch a lancé un appel contre cette solution "où tout le monde est perdant".