Tout sur Bukavu

"Nous devons nous préparer au pire" car "nous n'avons aucune idée de l'ampleur de la propagation" du coronavirus en République démocratique du Congo, a déclaré mercredi le gynécologue Denis Mukwege dans un message de prévention et de soutien aux premières mesures prises par les autorités.

Un deuxième malade d'Ebola est décédé à Goma, grande ville de l'est de la République démocratique du Congo, et un troisième patient y a été testé positif au virus mercredi, suscitant l'inquiétude des populations de la région face à une épidémie qui défie les professionnels de santé depuis un an.