Tout sur Bruxelles-Nord

Un accompagnateur de train de la SNCB a été victime de violences physiques à la gare de Bruxelles-Nord samedi, a indiqué dimanche Bart Crols, porte-parole de la SNCB. Selon des images de l'incident circulant sur les réseaux sociaux, l'accompagnateur a interpellé un jeune homme qui ne respectait pas l'obligation du port du masque buccal.

Plusieurs arrestations administratives ont eu cours mercredi en fin de journée, place Liedts et dans le quartier de la rue des Coteaux et du parc Josaphat à Schaerbeek, à la suite de la manifestation organisée à 15h00 près du commissariat de la rue de Brabant à Saint-Josse-ten-Noode pour Ibrahima, le jeune de 23 ans décédé samedi soir dans le cadre d'une interpellation, a indiqué en soirée Audrey Dereymaeker, la porte-parole de la police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere). Le bourgmestre de St-Josse-ten-Noode Emir Kir déclare qu'elles seraient déjà au nombre de 70 à 80.

Depuis le début des mesures de confinement, le 14 mars, un total de quelque 117.000 faits ont été enregistrés dans la Banque de données nationale générale (BNG) pour non-respect des diverses mesures de confinement selon la police fédérale.

Le bilan des amendes pour non-respect des règles imposées pour limiter la propagation du Covid-19 atteint les 2.600 procès-verbaux sur le territoire de la police de Bruxelles-Nord et dépasse les 4.600 PV à Bruxelles-Ouest, selon des décomptes communiqués lundi. Les verbalisations n'ont pas diminué durant ce dernier week-end.

La consigne pour les restaurants, snacks et cafés de rester fermés est jusqu'à présent globalement respectée en région bruxelloise, d'après les différentes zones de police contactées par l'agence Belga lundi en fin d'après-midi. La zone de police Bruxelles-Nord a néanmoins dû rédiger quelques rapports concernant certaines enseignes. Du côté de la zone de police Marlow (Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem), les agents ont également dû agir au niveau des plaines de jeux, sur-fréquentées.

A l'approche de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes qui se tiendra le 25 novembre, Denis Goeman, porte-parole du parquet de Bruxelles, a accepté mercredi d'expliquer le peu de communication sur les violences intraconjugales dans les faits divers transmis quotidiennement aux médias. En réaction, Sylvie Lausberg, présidente du Conseil des femmes francophones de Belgique, a plaidé jeudi pour que ces violences entre conjoints soient traitées de la même manière que les autres agressions.

La société de transports en commun De Lijn a rouvert ses guichets situés en bas du bâtiment CCN à la gare de Bruxelles-Nord, annonce-t-elle lundi. Les guichets étaient fermés depuis avril, après une polémique sans fin sur le manque de sécurité et de propreté des lieux imputé à la présence de migrants.

Si la SNCB râle sur "les faits de tiers" qui le mois passé, représentaient près de 40% des causes de retard, on peut aussi lui faire part de notre rancune et de notre agacement.

Les directions de 18 écoles situées sur le territoire de la zone de police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse) ont reçu le 2 mai dernier un courriel du service Jeunesse du commissariat 1 les invitant à envoyer des renseignements sur les élèves réfugiés "difficiles à gérer", selon une information diffusée mercredi après-midi par le journal Le Soir et confirmée par le président du Collège de police, le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt.

La circulation ferroviaire à Bruxelles a repris normalement jeudi matin, ont confirmé le gestionnaire d'infrastructure Infrabel et la société ferroviaire SNCB, après les perturbations occasionnées mardi et mercredi par un incendie à Bruxelles-Nord.

Si tout se déroule bien, le trafic ferroviaire autour de Bruxelles sera de nouveau normal à partir de jeudi matin, indiquent mercredi soir la SNCB et Infrabel, gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire.

Les travaux de réparation de l'alimentation électrique aux abords de la gare de Bruxelles-Nord ne sont pas encore terminés mercredi matin, indique le gestionnaire de réseau ferroviaire Infrabel vers 06h00. "Nous aurons plus d'informations sur le calendrier des travaux au cours de la journée", a déclaré le porte-parole Frédéric Petit.