Tout sur Bruxelles

Après le confinement = avant le confinement ? Pas sûr. Nos habitudes de déplacement ont changé pendant la crise sanitaire. Le télétravail, la flexibilité des horaires, la distanciation sociale et la découverte des avantages du vélo font évoluer la mobilité urbaine.

A 34 ans, le breakdancer Julien Carlier devient chorégraphe résident de Charleroi Danse et participera à l'événement Unlocked, début juillet. Une fameuse étape dans un parcours entre deux mondes. Portrait.

Dans L'Homme qui dépeuplait les collines, Alain Lallemand raconte le Congo d'aujourd'hui, pillé par les siens et la planète entière. Mais dont le coeur n'est pas décidé à arrêter de battre. Un roman où la suffocation côtoie aussi des airs très purs.

D'après les chiffres de Bruxelles Environnement, en semaine plus de 370.000 voitures, dont près de 200.000 navetteurs, circulent quotidiennement à Bruxelles seulement pour les déplacements domicile-travail. 50% des Bruxellois, effectuent la majorité de leurs trajets principalement en voiture et se retrouvent coincés près de 80 heures par an dans des embouteillages.

"Quand la justice de l'Etat n'est que violence... La violence du peuple n'est que justice", tel est le slogan qu'ont affiché sur une banderole, placée sous le pont Sainctelette à Bruxelles, plusieurs activistes, dimanche vers 14h00. Ceux-ci ont circulé sur le canal à bord de radeaux pour dénoncer la limitation du droit de manifester en raison de la crise sanitaire, et pour mettre en lumière les nombreuses luttes sociales qui émergent suite au confinement.

Quelque 300 manifestants, selon les organisateurs, se sont rassemblés samedi dès 14h00 sur la place du Luxembourg à Bruxelles, à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié. Ils ont tenu à rappeler, reprenant le slogan des récentes manifestations contre les violences policières à l'encontre des Afro-Américains aux États-Unis, que "la vie des sans-papiers compte" aussi.

Vendredi, 300 policiers étaient présents devant la stèle de l'hôtel de police de Liège à midi, pour dénoncer les stigmatisations dont ils sont victimes. Ils ont symboliquement déposé leurs menottes au sol et ont observé une minute de silence. Environ 300 policiers, selon l'estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, ont également manifesté vendredi midi devant le palais de justice de Bruxelles.

Le coronavirus a chamboulé les projets de vacances des Belges. Proximité, nature, location, voiture : les tendances pour cet été. Avant un retour à la normale? Probablement.

Tout comme à Bruxelles, où le parlement va se pencher sur une liste de noms controversés avec l'éclairage d'experts de la décolonisation mais aussi d'associations actives dans la défense du droit des femmes, le Parlement de Wallonie pourrait initier le travail sur le traitement à réserver à l'héritage colonial du paysage urbain et des noms de rues, a estimé mardi, en commission, le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne.

Au total, 395 patients sont actuellement hospitalisés. 11 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24h. 76 patients se trouvent encore en soins intensifs, soit une diminution de 9 patients au cours des 24 dernières heures.