Tout sur Brabant flamand

Pas d'activités autorisées avec Dries Van Langenhove dans les bâtiments de l'UGent

Le recteur de l'UGent, Rik Van de Walle, a décidé mardi d'interdire la tenue de tout débat ou lecture en présence de Dries Van Langenhove dans les locaux de l'université de Gand. La LVSV (libérale) et la KVHV (conservatrice et nationaliste), deux associations étudiantes avaient, en effet, annoncé plus tôt dans le mois que l'intéressé s'exprimerait lors d'une activité dans le cadre de la nouvelle année académique. "Le risque de trouble à l'ordre publique est trop important", selon les autorités académiques.

Vague de chaleur: le seuil d'alerte européen sur la concentration d'ozone dépassé à Aarschot

Le seuil européen d'alerte à la concentration d'ozone, à partir duquel l'ensemble de la population est invitée à éviter tout effort physique inhabituel en plein air, a été dépassé ce vendredi après-midi à Aarschot, dans le Brabant flamand, a indiqué la Cellule interrégionale de l'Environnement (Celine) sur Twitter. C'est la première fois qu'il est franchi depuis le début de la vague de chaleur.

Nouveau record de température

Un nouveau record national pour la Belgique a été établi après analyse de toutes les données: le mercure est monté jusque 41,8° Celsius jeudi à Begijnendijk, en Brabant flamand, a indiqué vendredi sur Twitter le climatologue David Dehenauw.

Liesbet Homans remet en cause une mosquée à Louvain

La ministre-présidente flamande Liesbeth Homans (N-VA) a engagé une procédure pour que la mosquée Al Ihsaan à Louvain ne soit plus reconnue officiellement et ne reçoive plus de subsides, relèvent vendredi De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Facilités : francophones pour quatre ans ou pour la vie ?

Les quatre bourgmestres de la périphérie bruxelloise recalés par la tutelle flamande pour avoir adressé des convocations électorales en français aux électeurs francophones, lors du scrutin communal d'octobre 2018, viennent d'être nommés sous l'effet de quatre arrêts du Conseil d'Etat, du 2 juillet, qui leur avaient donné gain de cause.

Des rafales de plus de 100 km/h ont été enregistrées mardi soir

Des rafales de 104 km/h ont été enregistrées mardi soir à Schaffen (Brabant flamand) et de 101 km/h à Dourbes, près de Viroinval en province de Namur, ainsi qu'à Diepenbeek en province de Limbourg, a communiqué le météorologue de l'Institut royal météorologique (IRM) David Dehenauw sur Twitter.

Flandre : les francophones perdent leur unique député

7% en 2009, 5,01% en 2014 et 4,1%, en 2019. La liste Union des francophones (UF), menée par Nicolas Kuczynski (MR), en Brabant flamand, n'a pas réussi à sauver l'unique siège francophone au Vlaams parlement, détenu jusque là par Christian Van Eyken (UF-Défi).

Theo Francken: "Si les Wallons votent à gauche, ce sera le confédéralisme"

Si les Wallons votent "à fond à gauche" lors des élections de dimanche, il sera alors "nécessaire" de négocier le confédéralisme, prévient lundi Theo Francken, tête de liste N-VA en Brabant flamand, dans les colonnes de la Dernière Heure. "Ils ne doivent pas s'étonner que la Flandre (...) dise: ça suffit."

Convocations électorales: Kraainem respecte l'arrêt du Conseil d'Etat

A défaut de consensus au sein du collège, le conseil communal de Kraainem a décidé, ce lundi, d'adresser les convocations électorales pour les scrutins fédéral et régional dans la langue de l'électeur. En français à tous ceux qui s'étaient signalés francophones, afin de recevoir, durant quatre ans, tous leurs documents administratifs dans leur langue et en néerlandais à tous les autres.

DéFI présentera une liste dans le Brabant flamand à la Chambre

DéFI présentera le 26 mai une liste dans le Brabant flamand pour l'élection de la Chambre. Même s'il a peu de chance d'obtenir un élu, le parti estime qu'il y va de son obligation démocratique à l'égard des électeurs francophones qui vivent en périphérie de Bruxelles.

Le Vlaams Belang dépose des listes symboliques pour la Chambre en Wallonie

Le Vlaams Belang a annoncé vendredi avoir déposé une liste - ne comportant symboliquement qu'un seul nom - dans les cinq provinces wallonnes pour les élections du 26 mai prochain pour dénoncer le fait que les partis francophones soient encore en mesure de présenter des candidats dans les six communes à facilités de la péripéhrie bruxelloise, en dépit de la scission de l'arrondissement électoral et judiciaire de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV).