Tout sur bpost

Le métier de facteur mute au fur et à mesure que le volume de courrier classique fond. Entre 2010 et 2020, presque tout a changé pour lui : les colis ont remplacé les lettres, la marche à pied a cédé la place aux véhicules et les petits bureaux de village ont disparu au profit de vastes plateformes de tri. La preuve en quelques chiffres.

Réduire le nombre de tournées est justifié, estime Jean Vandewattyne, chargé de cours et psychosociologue des organisations à l'UMons. La raréfaction des facteurs et factrices illustre toutefois la disparition progressive d'un métier qui était auparavant lié à la présence de l'Etat dans la vie quotidienne de la population.

Interdiction totale des sacs en plastique, soins dentaires plus chers, transports publics gratuits au Luxembourg, adaptation du modèle bpost... Voici tout ce qui va changer à partir du mois de mars.

Safeonweb, le site du Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB), a reçu lundi quelque 8.500 alertes pour des messages de phishing rédigés au nom d'un distributeur de colis, rapporte VTM Nieuws. Ces messages, en néerlandais, utilisent les logos de bpost ou Post NL et contiennent une sommation de payer des frais d'envoi.

Au cours des dernières décennies, aucun autre gouvernement que celui de Charles Michel n'a connu autant de mouvements de grèves. En 2018, 422.249 jours n'ont pas été prestés, selon les chiffres de l'ONSS publiés par De Standaard vendredi.