Tout sur BioNTech

La Belgique va acheter au moins 7,5 millions de doses supplémentaires du vaccin développé et produit par la firme allemande BioNTech et l'Américaine Pfizer, confirme mardi le cabinet du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Cet achat s'ajoute aux quelque 5,1 millions de doses du même produit initialement achetées, et au sujet desquelles la Belgique a déjà un accord de livraison avec Pfizer et BioNTech.

Les campagnes de vaccination massives, face à la progression galopante du Covid-19, ne suffiront pas à garantir une immunité collective en 2021, a averti l'OMS, dont une équipe est attendue cette semaine en Chine, un an après l'annonce du premier des près de 2 millions de morts de la pandémie.

Cinq produits aux caractéristiques différentes ont été précommandés par la Belgique. Le vaccin de Pfizer-BioNTech a déjà reçu l'autorisation européenne de mise sur le marché, celui de Moderna pourrait recevoir son autorisation dans la semaine. Ceux de AstraZeneca, Janssen et CureVac sont encore en attente. Le Vif/L'Express passe au crible ces cinq vaccins.

Alors que les campagnes de vaccination contre le Covid-19 accusent des retards, l'UE a reconnu dimanche une "insuffisance mondiale" des capacités de production de vaccins, tout en se disant "prête à aider" pour les augmenter, selon la commissaire à la Santé.

Les premières vaccinations contre le virus du Covid-19, du fabricant Pfizer/BioNTech auront lieu le lundi 28 décembre à 11h00 en Belgique. Le vaccin doit être injecté à deux reprises pour être efficace. La deuxième injection se déroule 21 jours plus tard, ont confirmé samedi des experts de la la task force pour l'opérationnalisation de la stratégie de vaccination.

Le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et BioNTech "peut être utilisé chez les personnes de 16 ans et plus", "du fait de son efficacité et de son profil de tolérance satisfaisant", a estimé jeudi la Haute autorité de santé (HAS) en France.