Tout sur bio

Un nouveau rapport vise la société Veviba, déjà au coeur d'un scandale sanitaire. Après les soupçons de fraudes sur les étiquettes de viande congelée, l'abattoir de Bastogne aurait, selon les informations du parquet provincial du Luxembourg, vendu de la viande classique en la faisant passer pour de la bio. Une opération permettant d'augmenter ses marges. Le point sur la traçabilité de la viande bio avec un responsable qualité du secteur.

Le consommateur belge est disposé à dépenser davantage pour de la nourriture dite durable, mais il ne sait pas bien ce qu'englobe le label bio, ressort-il du travail d'une doctorante, Ellen Van Loo, indique l'université de Gand dans un communiqué.

Il n'y a jamais eu autant de produits cancérigènes, perturbateurs endocriniens ou simplement nocifs. "Je n'ai pas envie de passer chaque fois ma liste de courses au crible" écrit notre consoeur de Knack Ann Peuteman. "C'est le boulot de l'Etat".

À en croire leurs inconditionnels, les produits bio sont plus nutritifs que les autres. Même si cette réputation n'a jamais été confirmée par les chiffres, le bio, ce n'est pas seulement une question de vitamines et de minéraux.

La Commission européenne vient de publier un nouveau rapport qui affirme que l'eau et l'air sont de moins mauvaise qualité aujourd'hui qu'il y a quelques années. Ouf, on respire ! Il est d'ailleurs de bon ton de dire qu'il faut combattre la pollution, boire plus d'eau et manger mieux.

Le contenu de notre assiette détermine notre santé. Bien choisir ses aliments est le meilleur moyen de se protéger du cancer, des accidents cardio-vasculaires ou du diabète. Mais les différents lobbies n'ont jamais été aussi actifs pour brouiller les pistes autour des habitudes de consommation. Démêlons le vrai du faux. Retrouvez 35 mythes passés au crible dans le Vif/L'Express du 9 janvier.

Un nombre croissant de consommateurs achètent de la nourriture bio, pour diverses raisons. Ce serait préférable pour la planète, mais aussi plus sain... Vraiment ?

Circuler avec du diesel normal ou de l'essence est moins néfaste pour l'environnement que circuler au biodiesel, selon une étude réalisée pour l'organisation environnementale Greenpeace, rapportée par le quotidien De Morgen.

La société Danone Waters a commandé une enquête parmi 1 400 hommes et femmes - un échantillon représentatif de l'ensemble de la population belge - pour connaître leur opinion et leur comportement d'achat à l'égard de l'environnement. Les résultats sont... sans surprises.

Le halal prend une place de plus en plus importante sur les marchés mondiaux. Ce phénomène économique reflète avant tout une réalité sociologique.