Tout sur Biélorussie

L'athlète bélarusse Krystsina Tsimanouskaya était inconnue à son arrivée aux Jeux olympiques de Tokyo. Jusqu'à ce qu'elle accuse les autorités sportives de son pays d'avoir voulu la rapatrier de force au Bélarus, Etat autoritaire ne tolérant aucune dissidence.

Grâce aux efforts de conservation, et la réintroduction de l'espèce dans les forêts européennes, le bison d'Europe est passé de la catégorie d'espèce " Vulnérable " à celle de " Quasi menacée ", selon la mise à jour de la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées.

Un tiers des sociétés soumises à la loi sur les quotas de genre ne respectait pas en 2017 l'interdiction de compter plus de deux tiers d'administrateurs du même sexe dans leur conseil d'administration, indique lundi l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes (IEFH). Cette loi de 2011 concerne les entreprises belges cotées en bourse, les entreprises publiques autonomes et la Loterie Nationale.

Rien ne va plus entre Minsk et Stockholm: les diplomates suédois ont été expulsés par la Biélorussie et l'ambassade biélorusse en Suède a été fermée, ce mercredi. L'Union européenne s'inquiète. À l'origine de ce regain de tension, un récent largage d'ours en peluche dans le ciel biélorusse. Ce n'est pas une blague. Explications.

Les suspects arrêtés après l'attentat qui a fait 12 morts lundi dans le métro de Minsk ont avoué leur participation, de même que deux attentats précédents, a déclaré le président bélarusse, Alexandre Loukachenko, ordonnant également d'interroger des figures de l'opposition.

Le ministre bélarusse de la Justice Viktor Golovanov a menacé mardi d'interdire les partis de l'opposition dont l'implication serait prouvée dans les "troubles" qui ont suivi l'élection présidentielle de dimanche. Dénonçant l'usage de la force contre les manifestants au Bélarus, le Haut Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navi Pillay, a demandé la libération immédiate des candidats de l'opposition et de leurs partisans. Par ailleurs, plusieurs journalistes arrêtés dans la nuit de protestation ont été condamnés à des peines allant jusqu'à 15 jours de prison.