Tout sur Benoît Lutgen

Le Roi a interrompu mercredi ses consultations. Il a reçu successivement dans la matinée les présidents du cdH, Benoît Lutgen, et de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, et, dans l'après-midi, les présidents de la N-VA et du PS, Bart De Wever et Elio Di Rupo. Les consultations reprendront jeudi à 9h.

L'affrontement entre N-VA et MR sur le pacte migratoire de l'ONU illustre un changement profond de paradigme dans la politique belge et européenne: la fracture entre nationalistes et universalistes mine désormais tous les débats.

Benoît Lutgen, président du cdH, se montre sévère, dans un entretien publié samedi par Le Soir, quant aux tensions entre le MR et la N-VA au sujet de la signature du Pacte de l'ONU sur les migrations. Il s'agit d'"une espèce de mélodrame de mauvais goût, comme une scène théâtrale de musculation où chacun essaie de se refaire une virginité ou d'affirmer son positionnement politique", assène le Bastognard.

Patrick Dupriez est un écologiste de la première heure. Membre d'Ecolo depuis 1985, il est de ceux qui y ont lancé les premiers cafés politiques ainsi que les Etats généraux de l'écologie politique. Il quitte aujourd'hui la présidence du parti qu'il occupait avec Zakia Khattabi depuis le mois de mars 2015.

Même s'il a réussi à percer dans quelques communes wallonnes, DéFI n'a pas remporté la victoire espérée au scrutin communal du 14 octobre. Le Vif/L'Express a suivi son président, Olivier Maingain, tout au long de sa soirée électorale pour quelques heures au coeur du pouvoir à la belge, entre sandwichs mous et grand troc politique.

La figure de Benoît Lutgen est un mystère pour le monde. Pas tant par les airs de rogue Ardennais qu'il cultive bien moins qu'il ne les réfrène, mais parce qu'entre ses "effectivement" et ses "quelque part" gît semble-t-il une pensée.

Jean-Pierre Lutgen, patron et créateur de la marque Ice-Watch, se présentera aux élections communales à Bastogne le 14 octobre, sur la liste opposée à son frère et bourgmestre actuel, Benoît Lutgen, le 14 octobre. Jean-Pierre Lutgen a confirmé sa participation à l'occasion d'une conférence de presse, mardi.

Après les coalitions favorites annoncées par les présidents du MR puis du PS, c'est au tour du président du cdH Benoît Lutgen d'afficher dans Le Soir la majorité qu'il préférerait après les élections de 2019: "oui, il y a une possibilité de proposer un projet fort pour le pays en matière économique, sociale, environnementale, sur le plan humain, sans le PS et sans la N-VA", estime-t-il.