Tout sur Benoît de Bonvoisin

Le tribunal de première instance de Bruxelles a condamné l'Etat belge, et plus précisément la ministre de la Justice Annemie Turtelboom, à verser 100.000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral au baron Benoît de Bonvoisin, peut-on lire lundi dans les quotidiens Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.