Tout sur Benoit Beyer

Une étude dirigée par deux paléoanthropologues basés en Espagne a révélé que l'Homo Erectus était trapu, et non élancé comme les scientifiques le pensaient jusqu'alors, a annoncé mardi l'Université libre de Bruxelles dans un communiqué. Co-auteur de cette étude, Benoit Beyer (ULB) a reconstitué en vidéo le mouvement respiratoire du thorax de cet Homo Erectus et l'a comparé à l'humain moderne, Homo Sapiens.