Tout sur Benjamin Maréchal

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a classé sans suite le dossier qu'il avait ouvert au sujet d'un débat sur le viol dans l'émission "C'est vous qui le dites" sur la radio Vivacité. Il a toutefois demandé à la RTBF d'être plus vigilante quand elle traite de violences sexuelles, rapporte mercredi l'organe de régulation.

Le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) a jugé partiellement fondée une plainte qui visait l'émission radio "C'est vous qui le dites", diffusée le 12 janvier dernier sur Vivacité (RTBF). L'ancien animateur de l'émission, Benjamin Maréchal, y avait invité ses auditeurs à répliquer à des propos polémiques sur le viol, suscitant l'indignation de certains.