Tout sur Bénédicte Linard

Depuis quelques jours, les contaminations flambent en Belgique, et la circulation du virus est particulièrement intense chez les enfants et les adolescents. A Bruxelles, seul un tiers des jeunes de 12 à 17 ans sont complètement vaccinés. Pour certains représentants politiques, c'est un problème. Alors que pour la ministre Bénédicte Linard, ce n'est "pas grave"...

Les chiffres de l'épidémie montrent que le covid circule allégrement dans les écoles et qu'il connait même une augmentation explosive dans les écoles primaires. Plus surprenant, une nouvelle étude révèle qu'un élève sur 4 dans l'enseignement primaire possédaient des anticorps contre le coronavirus.

"Il est temps de relâcher la pression insupportable sur les écoles, les enfants et les ados, que ce soit en matière de testing ou de quarantaine" pour cause de suspicion de covid, plaide la ministre de l'Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Bénédicte Linard, dans un message publié lundi sur Facebook.

La Fédération Wallonie-Bruxelles réfléchit à un projet de décret qui devrait imposer l'écriture inclusive à l'écrit comme à l'oral. Les communes, les provinces, toutes les institutions reconnues/subventionnées par la Communauté (médias, établissements d'enseignement, etc.) ainsi que les parlements et gouvernements sont concernées.

Le risque d'attraper le coronavirus en assistant à un spectacle ou une représentation en intérieur est très faible, ressort-il des six événements-tests. De là en conclure que "des lieux ont été fermés sans véritable utilité", comme le déclare le président du MR Georges-Louis Bouchez?

La ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard (Ecolo) s'en est pris dimanche sur RTL-TVi au ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA), en charge de la Culture au nord du pays. Elle lui a reproché de ne pas avoir soutenu le plan de réouverture proposé par le secteur vendredi lors du comité de concertation.

À la veille d'un Codeco qui se penche sur un éventuel déconfinement de la culture, les acteurs des secteurs culturel et événementiel mettent la pression maximale sur le gouvernement fédéral. Et si on ne peut pas rouvrir, on accueillera du public quand même, prévient-on.

Les fédérations d'employeurs et les organisations syndicales du secteur de l'Enfance unissent leurs forces ce jeudi pour alerter sur leur situation difficile. Des arrêts de travail auront lieu dans les milieux d'accueil et les Services de promotion de la santé à l'école (PSE).