Tout sur Ben Weyts

La taxe au kilomètre que le gouvernement flamand voudrait voir instaurée d'ici à quelques années, pour diminuer la congestion sur certaines zones comme le très embouteillé ring anversois, pourrait bien concerner toutes les routes de la Région flamande. C'est en tout cas le scénario étudié prioritairement par un consortium de consultants et avocats qui a été chargé par le gouvernement flamand de se pencher sur ce projet, révèle le journal De Tijd mercredi.

En charge du Vlaamse Rand, les dix-neuf communes du Brabant flamand qui ceinturent Bruxelles, le ministre Ben Weyts (N-VA) a donc fait adopter, le 30 novembre, par le gouvernement flamand un projet de décret stipulant qu'à l'avenir tous les actes notariés passés en Flandre seront rédigés en néerlandais.

Il n'y aura pas d'îlot "test" devant la plage de Knokke. Le secrétaire d'Etat à la Mer du nord, Philippe De Backer, a retiré la zone du Plan définitif d'aménagement maritime approuvé vendredi par le conseil des ministres.

Les négociations vont bon train entre la société de transport public flamande De Lijn et la Région de Bruxelles-Capitale à propos de la gare du Nord, avait laissé entendre mercredi le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) au parlement flamand. L'information a été confirmée jeudi matin par De Lijn. Les détails n'ont pour l'heure pas encore été dévoilés.

Pour contraindre tout le monde à se mettre autour de la table afin d'aborder le problème du terminus des bus de De Lijn sous la gare du Nord, à Bruxelles, la société de transport en commun se devait de mettre d'abord à exécution sa menace de déplacer son terminus, a affirmé mercredi le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N.VA), devant le parlement flamand.

La décision de la société publique flamande de transport De Lijn de ne plus autoriser l'arrêt de ses bus à la gare du nord continue de donner lieu à un dialogue de sourd entre les ministre de la Mobilité des Régions flamande et bruxelloise, est-il ressorti vendredi d'un échange sur ce dossier entre le gouvernement bruxellois et des députés bruxellois néerlandophones au parlement régional.

"Dangereuse et sale, la gare de Bruxelles-Nord met en danger les services de De Lijn. Si Bruxelles n'intervient pas rapidement, De Lijn ne viendra plus chercher les voyageurs", a menacé le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts. Mais voilà, le dossier est plombé par la vente du Communication Centre North, un immense bâtiment situé à la gare du Nord qui attise la convoitise du monde immobilier. On a là tous les ingrédients d'une bisbille qui cristallise à elle seule la complexité bruxelloise.

Entre janvier et juin 2018, 14,2 millions de nuitées touristiques ont été enregistrées en Flandre, soit un million de plus que sur la même période l'an dernier (+8%), indique dimanche le ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts, dans un communiqué. "L'année 2018 est bien partie pour battre les chiffres records de 2017", se réjouit le ministre.

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) vient de recaler le nouveau code de la route, écrivent la DH et La Libre, vendredi. Les équipes du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) préparent cette réforme depuis plus de deux ans.

DéFI a dénoncé lundi le soutien public qui sera accordé par les autorités flamandes aux listes flamandes qui ne peuvent bénéficier de l'appui d'un parti politique dans les communes à facilités de la périphérie bruxelloise. Le parti amarante évoque un acte "antidémocratique" dans ces communes à majorité francophone. Privilégier certaines listes plutôt que d'autres constitue un "abus de pouvoir", réagit la présidente de DéFI dans la périphérie, Sophie Rohonyi.

L'Agence flamande des routes et du trafic (Agentschap Wegen en Verkeer) mène actuellement un projet pilote dans les communes flamandes de Bruges et Melle portant sur la mise en place de passages pour piétons dits "ailés". Ces passages cloutés plus larges sont censés prévenir les accidents causés par les angles morts. En cas d'évaluation positive, ce dispositif sera déployé un peu partout en Flandre.

Le désamiantage du viaduc de Vilvorde, la portion du ring de Bruxelles qui enjambe le canal Bruxelles-Anvers pourrait débuter en 2020 mais risque de s'avérer coûteux, a indiqué le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts, en réponse à une question parlementaire.

Le nombre d'interventions effectuées par les sauveteurs à la Côté belge en juillet et août 2017 a fortement baissé par rapport à l'année précédente : 355 en 2017 contre 442 en 2016. Dans 15 cas, une ambulance ou un SMUR a dû être appelé et les sauveteurs ont dû procéder à une réanimation dans trois cas, ressort-il d'une réponse du ministre flamand Ben Weyts à une question parlementaire écrite.

Le ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts (N-VA), va mettre à l'amende la plate-forme de location de logements Airbnb, car celle-ci refuse de transmettre les données des locataires flamands aux services d'inspection. Le montant précis de l'amende, ne pouvant pas dépasser les 25.000 euros, doit être établi la semaine prochaine, selon la presse flamande.