Tout sur Ben Ali

Sept millions de Tunisiens sont appelés à voter ce dimanche à l'occasion de la seconde élection présidentielle libre de l'histoire du pays, à l'issue d'une campagne qui a ranimé la flamme politique dans le berceau du Printemps arabe. Prévue en décembre, ces élections ont été avancées après le décès du président Beji Caïd Essebsi en juillet.

Le président tunisien déchu Zine El Abidine Ben Ali a été condamné par contumace à la prison à perpétuité pour complicité de meurtre de 43 manifestants durant le soulèvement populaire qui a fini par le renverser, a indiqué jeudi le juge Hedi Ayari du tribunal militaire de Tunis.

L'ancien président tunisien était jugé par contumace pour son rôle dans la répression de janvier 2011 lors de la révolution tunisienne. L'ex-dirigeant tunisien Zine Ben Ali a été condamné ce mercredi à la prison à perpétuité pour complicité d'homicides volontaires. Ce dernier était jugé par contumace pour son rôle dans la répression de janvier 2011 à Thala et Kasserine, deux villes emblématiques de la révolution tunisienne, a rapporté l'agence TAP.

L'ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a été condamné par contumace mercredi à 20 ans de prison par le tribunal militaire de Tunis pour "incitation au désordre, meurtres et pillages sur le territoire tunisien", a rapporté l'agence TAP.

Le président tunisien déchu Zine El Abidine Ben Ali a été condamné par contumace à cinq ans de prison, notamment pour des actes de torture, par la justice militaire de son pays, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Une affiche géante de Ben Ali a été affichée il y a quelques jours à l'entrée du principal port de Tunis. Elle va provoquer la stupeur et la colère des passants.

Le verdict de la justice tunisienne condamnant par contumace le président déchu Zine El Abidine Ben Ali à une peine de prison de 35 ans est une "plaisanterie", a estimé lundi son avocat libanais à Beyrouth.

On sait la santé du président égyptien fragile. Depuis sa démission, la presse égyptienne évoque une plongée dans le coma et un départ pour l'Allemagne. Entre autres rumeurs...

Des troubles ont été constatés dans plusieurs régions de la Tunisie. Les manifestants réclament bien souvent le départ de certains gouverneurs de provinces qui ont été nommés par le gouvernement de transition. Des gouverneurs qui sont jugés trop proches de l'ancien régime du président déchu Ben Ali.

Un réseau de lutte contre la corruption vient de voir le jour, et un texte circule qui détaille l'empire que s'était taillé le clan Ben Ali dans les différents secteurs de l'économie.