Tout sur Beidanes

Aboli par l'Etat mauritanien, l'esclavage s'y poursuit sous des formes pernicieuses. Principales victimes, les femmes et les enfants du groupe des Haratines, appelés aussi Maures noirs, qui sont ensuite laissés à leur sort quand ils parviennent à se libérer. Les discriminations restent nombreuses à leur égard. Par Seif Kousmate/Hans Lucas.