Tom Dechaene, directeur de la Banque Nationale: "D'autres banques vont faire faillite"

Tom Dechaene, directeur de la Banque Nationale: "D'autres banques vont faire faillite"

Personne n'a une meilleure vue sur la santé de nos institutions financières que Tom Dechaene, directeur de la Banque Nationale. Dix ans après la crise bancaire, Dechaene ne mâche pas ses mots : "Je suis vraiment choqué que si peu d'administrateurs de banque s'intéressent au grand danger que courent leurs banques."

Reprise économique: "Les gouvernements peuvent remercier la Banque centrale européenne"

Reprise économique: "Les gouvernements peuvent remercier la Banque centrale européenne"

Franklin Dehousse - L'année 2017 a enfin vu un retour sérieux de la croissance en Europe. D'emblée, les gouvernements ont lancé des communiqués de presse triomphants, tout comme la Commission européenne, sur leur grand succès. Or, l'essentiel du travail a été réalisé par la Banque centrale européenne (BCE).

Qui se cache derrière le G30 ?

Qui se cache derrière le G30 ?

Mercredi, la médiatrice européenne Emily O'Reilly conseillait poliment, mais fermement, à Draghi de sortir du G30. Pour elle, sa présence au sein d'un organe international relativement opaque de concertation de banquiers insinue le doute dans l'esprit des gens sur l'indépendance de son institution.

"L'UE a scandaleusement abandonné le citoyen"

"L'UE a scandaleusement abandonné le citoyen"

Ewald Engelen - Il y a dix ans, le 9 août 2007, débutait la crise bancaire. Never let a good crisis go to waste, disait Winston Churchill. Ewald Engelen, géographe financier à l'Université d'Amsterdam et chroniqueur pour l'hebdomadaire De Groene Amsterdammer n'est guère tendre envers l'approche de l'Union européenne.

Les obligations : une sécurité relative

Les obligations : une sécurité relative

Grâce aux obligations, les pays et les entreprises peuvent collecter de l'argent sur les marchés financiers. Pour un investisseur, acheter des obligations est relativement sûr car le taux d'intérêt est fixé préalablement et le capital normalement remboursé à l'échéance. Il existe néanmoins certains risques. Les entreprises (et même les Etats) peuvent tomber en faillite. De plus, si la Banque Centrale Européenne (BCE) devait relever ses taux à court terme, la valeur des obligations pourrait baisser fortement. Par conséquent, il est préférable de ne pas acheter d'obligations à trop longue échéance. (Texte: Dirk De Moor)

Ce qui change le 1er mars

Ce qui change le 1er mars

Interdiction des sacs plastiques à usage unique ou encore l'économie collaborative davantage taxée : voici tout ce qui change en ce premier jour du mois de mars.

90% des centres solaires sont en infraction

90% des centres solaires sont en infraction

Le ministre en charge de la Protection des consommateurs, Kris Peeters (CD&V), souhaite sanctionner plus sévèrement les infractions constatées dans les centres de bronzage, alors que les chiffres des derniers contrôles effectués montrent que 90% des centres solaires sont en infraction, rapportent mardi les quotidiens La Dernière Heure et Het Laatste Nieuws.

Après avoir voulu "protéger" la BCE, l'Allemagne se fait très critique...

Après avoir voulu "protéger" la BCE, l'Allemagne se fait très critique...

Philippe Maystadt - L'histoire a parfois des retournements inattendus. Pendant la négociation du traité de Maastricht, les Allemands avaient fortement insisté pour garantir l'indépendance de la Banque centrale européenne. Ils voulaient même aller jusqu'à interdire à tout responsable gouvernemental de critiquer la politique de la BCE.

Grèce: Tsipras verra lundi les dirigeants des créanciers avant le sommet

Grèce: Tsipras verra lundi les dirigeants des créanciers avant le sommet

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras rencontrera lundi les dirigeants des institutions créancières de la Grèce (UE, BCE, FMI) avant le sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement européens à Bruxelles, a indiqué dimanche soir une source gouvernementale grecque.

Investir dans l'avenir

Investir dans l'avenir

Philippe Maystadt - Le FMI, l'OCDE, la BCE et la plupart des économistes l'affirment : la relance passe par l'investissement mais le secteur privé ne le fera pas spontanément. Nous avons donc besoin d'une impulsion publique et c'est le but du plan Juncker.

Le concours de selfies de la BCE tourne mal

Le concours de selfies de la BCE tourne mal

La BCE a lancé un concours de selfies pour fêter la mise en circulation des nouveaux billets de 10 euros. L'initiative n'a pas eu les effets escomptés et se révèle même être un énorme flop.

Les deux yeux des économistes

Les deux yeux des économistes

Philippe Maystadt - Comme souvent en France, le débat politique tourne vite à la caricature. La France - et l'Europe - seraient confrontées à un choix binaire. D'un côté, les "suiveurs" d'Angela Merkel, François Hollande et Manuel Valls, sont partisans d'une politique de l'offre. De l'autre côté, la "vraie gauche", prône une politique de la demande.