Tout sur Baudouin

Mais qu'est-ce qui lui a pris? Pierre Wigny n'en revient pas. Le ministre des Affaires étrangères vient d'apprendre que le roi Baudouin a pris l'avion pour le Congo. Wigny n'a pas été consulté. Et il est inquiet. "C'est quitte ou double, écrit-il dans son journal intime. Un roi courageux peut nous regagner le Congo. Mais s'il échoue, il risque de compromettre sa couronne. Est-il sage d'aventurer une dynastie qui doit être permanente dans une entreprise qui est périlleuse?" Eclairage.

Baudouin, celui qui fut longtemps qualifié de "roi triste " va susciter une vague de deuil sans précédent lorsqu'il meurt il y a 25 ans. Retour en images sur ce monarque qui aura marqué la Belgique de son empreinte.

Il y a près vingt-cinq ans, le roi Baudouin mourrait dans sa villa espagnole. La monarchie est, à ce moment-là, à son apogée. Les années qui suivent vont la voir perdre de son lustre. Ce ne sera qu'une longue chute jusqu'à ce que Philippe et Mathilde parviennent à inverser la tendance. Retour sur une histoire récente avec le Knack .

En octobre 1990, Baudouin presse le gouvernement belge d'intervenir militairement à Kigali pour secourir le régime d'Habyarimana. Eclairage sur l'influence politique du roi, qui appréciait un président rwandais d'apparence si pieuse lors de ses visites à Laeken.

A l'époque, Luc Van den Brande, président de l'exécutif flamand provoque un tollé dans l'opinion publique. Après la réforme de l'État de 1993, il affirme que sa région sera autonome en 2002. La réaction du Palais ne se fait pas attendre. Le Roi convoque successivement Dehaene, Van Rompuy et le principal intéressé : Van den Brande.

C'est ce qu'on appelle un incident diplomatique. Le 30 juin, les plus hautes autorités belges se sont déplacées à Léopoldville pour célébrer l'indépendance du Congo.

Le roi Philippe peut-il être en thalasso pendant que la Belgique affronte le terrorisme ? L'absence du Souverain en période de crise n'est pas une première. En 1953 déjà, c'est dans le sud de la France que Baudouin se reposait pendant que le pays était frappé par un drame.

Le couple royal et le dictateur entretenaient des liens qui dépassaient le "stade des simples convenances " pour flirter avec une intrigante " familiarité". L'historienne Anne Morelli a exhumé les preuves dans les archives espagnoles. Révélations.

Selon une information révélée par la chaîne de télévision flamande VTM, le roi Baudouin faisait détourner les appels du prince Albert et de la princesse Paola vers le palais afin de vérifier leurs communications téléphoniques.

La mort du roi Baudouin -il y a aujourd'hui tout juste 20 ans- a marqué un tournant dans les relations de la monarchie avec les médias. Depuis lors, la fonction symbolique du roi a pris de plus en plus le pas sur la fonction politique. Il doit se montrer, pour que la population se reconnaisse en lui. C'est ainsi que la monarchie a pu imposer une complicité à des médias en recherche d'audience.

Philippe monte sur le trône en héritant d'une famille royale fragilisée par ses écarts de conduite, traumatisée par les blessures du passé. Encore prisonnière de la chape de silence que lui imposait un Baudouin dominant.

Il devait devenir le troisième roi des Belges. Il est mort à 21 ans. Et c'est Albert Ier qui a régné. La première biographie consacrée au prince Baudouin révèle que son oncle, Léopold II, l'a utilisé pour s'attirer les faveurs de la communauté flamande.

Malhabile, timide, gauche... Ces qualificatifs sont employés pour décrire le prince Philippe. Mais dans les années 1950, c'est ainsi qu'on parlait de Baudouin. En 1959, le jeune roi passe trois semaines aux Etats-Unis. Et fait la découverte des techniques modernes de communication...