Tout sur Bart De Wever

Le Roi De Wever

Le président de la N-VA se voit déjà informateur. Le CD&V veut qu'il "joue un rôle". Francophones et libéraux en prennent pour leur grade.

Ce serait une erreur de donner une mission à Bart De Wever, selon Nollet

Le co-président d'Ecolo, Jean-Marc Nollet, ne voit pas d'un bon oeil l'éventuelle désignation du président de la N-VA, Bart De Wever, comme nouveau chargé de mission royal. A ses yeux, le leader nationaliste a démontré qu'il ne cherchait pas de solution et se profilait en vue d'élections anticipées.

Une filiale d'Ogeo Fund a fait suivre des journalistes par des détectives privés

Land Invest, une ex-filiale immobilière du fonds de pension liégeois Ogeo Fund, a dépensé 60.000 euros pour faire suivre les journalistes d'Apache par des détectives privés. Ces filatures ont eu lieu en 2016 après des révélations du média d'investigation flamand en ligne sur des projets immobiliers controversés et des liens douteux entre le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever (N-VA) et le lobbyiste Erik Van der Paal, homme fort de Land Invest à l'époque.

Bouchez: "Nous ne fermons aucune porte"

Dans les discussions en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, "le MR est équidistant: avec la N-VA ou sans elle; avec Groen ou sans. Nous ne fermons aucune porte", a réaffirmé le nouveau président des libéraux, Georges-Louis Bouchez, sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", sur RTL-TVI. "Mais ne détricotons pas le peu qui a été fait jusqu'à aujourd'hui", a-t-il nuancé alors que Paul Magnette doit à nouveau faire rapport au roi demain/lundi.

La Belgique doit vivre jusqu'en 2030 (et au-delà)

Dans une récente opinion publiée par Le Vif , Claude Demelenne se rallie à la thèse de Bart De Wever selon laquelle il y aurait deux démocraties en Belgique et que l'une, flamande, pencherait à droite, alors que l'autre, wallonne, pencherait à gauche. Les divergences entre l'une et l'autre seraient si grandes que ces deux communautés politiques n'auraient plus rien à se dire, ni à faire ensemble.

Maggie De Block : "Pour Paul Magnette, lundi, ça passera ou ça cassera"

"Nous sommes toujours dans la phase d'information. Lundi prochain, Paul Magnette ira à nouveau chez le roi qui décidera si le temps est venu de désigner un formateur. Et là, ça passera ou ça cassera", a affirmé mercredi la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld), interrogée sur la formation fédérale dans l'émission Matin Première sur la RTBF.

Bart De Wever : "Je me sens dupé"

Samedi soir, l'informateur Paul Magnette (PS) a organisé une réunion secrète entre socialistes, écologistes et libéraux en vue de former une éventuelle coalition arc-en-ciel. Indignés de ne pas avoir été invités, la N-VA et le CD&V expriment leur mécontentement.

Pour l'Open Vld et le CD&V, l'heure d'un duo Magnette-De Wever a sonné

Pour le CD&V, l'heure d'un duo Paul Magnette-Bart De Wever semble avoir sonné. "Le gouvernement arc-en-ciel est mort. Il faut une initiative sur une base commune" des présidents du PS et de la N-VA, a ainsi affirmé, sur le plateau de 'C'est pas tous les jours dimanche' (RTL-TVI), Eric Van Rompuy (CD&V).

La N-VA veut plus de poids dans les ASBL bruxelloises

La N-VA a décroché un siège au sein d'une importante ASBL active dans l'événementiel à Bruxelles, écrit De Tijd, vendredi. Le parti nationaliste flamand a lancé plusieurs procédures pour obtenir plus de poids au sein des associations.

Bart De Wever est-il fatigué ?

Omniprésent depuis une dizaine d'années, Bart De Wever se fait plus rare depuis quelques semaines. Une nouvelle ère s'ouvre-t-elle pour le président de la N-VA et son parti?

Formation fédérale: Bart De Wever s'énerve

La sortie de Bart Somers (Open Vld) disant que la N-VA ne voulait pas faire partie du gouvernement aura jeté un gros pavé dans la mare. Cela aura aussi eu le don de rendre Bart De Wever furibond. Mais est-ce que cela va aussi faire avancer les négociations pour un gouvernement fédéral ? Ça, c'est une autre histoire...

Surveillance policière pour Kris Peeters

Le parlementaire européen Kris Peeters (CD&V) bénéficie d'une surveillance policière. L'ancien vice-premier ministre confirme l'information sans la commenter, rapporte Het Laatste Nieuws mercredi.